Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Crédit à taux variable : le rôle du banquier ?

dans News/Rachat de crédit

Que ce soit dans le domaine du prêt immobilier classique ou dans celui du rachat de crédit, les banques qui octroient des produits articulés autour de taux révisables sont désormais tenues d’informer très précisément les emprunteurs de la possible évolution de leur emprunt. Ce rôle précis de conseil qui incombe aujourd’hui aux banques est la conséquence législative du rapport Lefebvre qui a mis en lumière certaines lacunes en matières d’informations relatives à la pratique des taux variables.

Si vous contractez un prêt ou un crédit à taux variable, la banque prêteuse se doit de vous fournir une notice stipulant les conditions de variation du taux en question. Pour ce faire, elle doit vous fournir deux simulations qui vous pertmettront d’apprécier l’impact sur votre mensualité en cas de hausse maximale du taux ainsi qu’en cas de baisse extrême. Parallèlement, le banquier est censé vous préciser quel serait votre nouvel endettement dans les deux cas et si ce dernier est acceptable ou non par rapport à votre budget.

Dans la pratique, ces différents éléments doivent être repris et soulignés dans les offres de prêts qui vous sont fournies. En cas d’acceptation de celles-ci, vous devez par la suite recevoir à la date de révision de votre taux un nouveau tableau d’amortissement vous spécifiant les nouvelles modalités de votre crédit. De même, les éventuelles clauses de passage à taux fixes doivent être clairement spécifiées ainsi que les pénalités de remboursements anticipés le cas échéant. Toutes ces informations doivent bien évidemment être préalablement abordées par votre banquier lors de vos entretiens préparatoires !

Derniers articles de News

consectetur nec ipsum dictum id, commodo
Retour en haut