Crypto : Goldman Sachs se prépare à racheter Celsius

///
city finance

Goldman Sachs rassemble des capitaux d’investissement de l’écosystème cryptographique pour lever 2 milliards de dollars dans le but d’acquérir des actifs de Celsius Network. Cette opération aura lieu lorsque la plateforme déposera le bilan.

Celsius était évalué à 25 milliards de dollars en octobre

Goldman Sachs est sans doute la banque la plus active de Wall Street à ce jour dans le milieu des crypto-monnaies. Selon le média professionnel CoinDesk, elle n’a peur de rien : elle s’apprête à lever 2 milliards de dollars auprès d’investisseurs pour racheter les actifs récupérables de Celsius.

Celsius, une plateforme de prêt de crypto-monnaies, a plongé dans une crise de liquidité à la mi-juin dans un nouveau contexte de chute des crypto-monnaies.

“L’opération proposée permettrait aux investisseurs de racheter les actifs de Celsius avec des rabais potentiellement importants en cas de dépôt de bilan, ont précisé deux personnes”, souligne CoinDesk.

Goldman Sachs a donc persuadé un consortium d’investisseurs, d’experts en crypto-monnaie, d’experts du Web 3 et d’experts en restructuration d’actifs en difficulté de franchir le pas et de partager ce qui peut être sauvé de Celsius.

Celsius, qui détenait 11,8 milliards de dollars d’actifs et comptait 1,7 million d’utilisateurs en mai, a gelé les retraits, les transactions et les transferts le 12 juin en raison de l’extrême volatilité du marché. Ses actifs étaient évalués à environ 25 milliards de dollars en octobre avant de s’effondrer.

Selon Fortune, Citigroup et Arkin Gump avaient conseillé à la société de déposer le bilan. Goldman Sachs attire donc une variété d’investisseurs, tels que les fonds crypto Web3, des fonds spécialisés dans les actifs en difficulté et des institutions financières traditionnelles, a expliqué le média économique.

Si cette nouvelle est confirmée, les actifs seront vendus à bas prix et gérés par les participants de cette levée de fonds. Goldman Sachs, contacté par le média professionnel, n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Un dépôt de bilan de plus en plus imminent

C’est une suite de décisions d’investissement qui a conduit à cette situation avec Celsius. En mai dernier, la plateforme gérait 11,8 milliards de dollars d’actifs. Malheureusement, les investisseurs particuliers se sont retrouvés paralysés depuis le gel des retraits.

Celsius n’est pas la seule plate-forme à prendre de telles mesures : CoinFlex a également annoncé le jeudi 23 juin qu’elle suspendait tous les retraits de fonds, invoquant les « conditions de marché extrêmes » et les risques financiers associés aux clients.

Suite à la décision, Celsius a évalué les options possibles avec divers conseillers, tels que les consultants en restructuration Alvarez & Marsal, Citigroup et Akin Gump, a rapporté le Wall Street Journal vendredi 24 juin.

À ce jour, il a été difficile de prédire avec certitude l’avenir de Celsius. Cependant, nous espérons que la solution qui sera mise en place sera celle qui est dans le meilleur intérêt de nos clients qui ont fait confiance à cette entreprise jusqu’à présent.

Cette opération ne se fera pas sans intégrer des risques importants, mais clairement ceux qui disposent actuellement de liquidités, les acteurs de la crypto et les acteurs de la finance classique y voient une occasion en or de se consolider. Une fois de plus, la carte du monde de la crypto change et Goldman Sachs prend de plus en plus de poids structurel.

Les problèmes de Celsius ont officiellement commencé le 12 juin, lorsque la plateforme a annoncé qu’à la surprise générale, elle avait gelé indéfiniment les retraits des clients, invoquant des “conditions de marché extrêmes”. Mais des rumeurs sur son insolvabilité circulent depuis le début, et les dernières nouvelles ne sont pas de bon augure.

Précédent

Immobilier : la hausse des loyers limitée à 3,5%

Suivant

Blockchain : vol d’une centaine de millions de dollars sur Harmony

Derniers articles de Banques