Déficit budgétaire et mesures fiscales !

dans Finance/News

Comme à son habitude, le gouvernement Sarkozy n’a pas l’intention de se laisser dépasser par les événements et maintient le rythme de son train d’enfer en matière de réformes. Et ces dernières semblent en effet nécessaires car les chiffres du déficit budgétaire de l’Etat devraient encore dépasser les 110 milliards d’€uros en 2010, si l’on en croit les déclarations d’Eric Woerth hier. Du coup, un nombre important de mesures économiques en faveur de la réduction du déficit de recettes fiscales sont prévues.

A commencer par la soumission dès le premier €uro des plus-values mobilières aux prélèvements sociaux CSG et RDS qui en étaient exonérées jusqu’à un certain plafond (25 000 €) jusqu’à présent. Evoquée depuis maintenant plusieurs semaines, la taxation des plus-values mobilières aura donc bien lieu et devrait rapporter un peu plus de 100 millions à l’Etat.

Autre mesure d’envergure : la réduction du bonus écologique pour les voitures non ou plutôt moins polluantes. Les véhicules propres dégageant moins de 95 grammes de CO2 ne feront plus l’objet d’un bonus de 1 000 €uros, mais de 700…Une mesure qui n’est sans doute pas du goût des constructeurs !

Enfin, l’autre grand dossier sera celui de l’augmentation du forfait journalier hospitalier : il devrait passer comme évoqué il y a quelques semaines de 16 à 18 €uros/jour générant ainsi une hausse de recettes de l’ordre de 160 millions. L’ennui de cette mesure pour le particulier sera la hausse de ses cotisations de complémentaire santé, car les assurances et mutuelles ne manqueront sans doute pas de répercuter le coût sur leurs sociétaires. Plus anecdotique, on notera aussi la volonté du gouvernement de doubler les contributions sociales sur les retraites chapeaux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*