Demandes de crédit immobilier en hausse de 24 % au Crédit Foncier !

/

La chute de la demande dans l’immobilier en général et du crédit immobilier en conséquence nécessitait que pouvoirs publics et professionnels prennent des mesures rapides et efficaces. L’un des objectifs majeurs dans cette perspective était de resolvabiliser une part importante de la population qui n’était plus en mesure d’acheter en raison de sa perte de pouvoir d’achat.

Permettre au plus grand nombre y compris aux plus modestes d’acheter de nouveau est un objectif qui semble en partie atteint grâce à l’arsenal de moyens déployés par le gouvernement. C’est en tout cas de que constate le Crédit Foncier qui enregistre 24 % de demandes de crédit immobilier de plus depuis le début de l’année. La conjugaison du doublement du prêt à taux zéro, la déduction de 40 % d’intérêts de leurs impôts pour les primo-accédants, prêt à l’accession sociale et autres dispositif Scellier semblent redonner un coup de fouet à un marché qui était en crise.

Au Crédit Foncier, le dispositif Scellier à lui seul a permis d’augmenter de 50 à 60 %, l’octroi de crédits immobiliers destinés à l’achat dans l’immobilier neuf. C’est en effet l’immobilier neuf qui a le vent en poupe et non l’ancien. A titre d’exemple, pour un couple disposant de revenus compris entre 1 900 et 2 000 €uros/mois, l’ensemble des mesures permet d’acquérir un bien de 170 000 € au lieu de 140 000 € pour une même mensualité de 570 €/mois, soit une augmentation de 40 % du pouvoir d’achat.

Précédent

Assurance vie : quelles taxes sur les retraits après 8 ans ?

Default thumbnail
Suivant

Les formules de rachat de crédit pour propriétaires

Derniers articles de Banques

felis nec venenatis vulputate, ipsum mi, dolor. sit tempus suscipit diam Lorem