Le dispositif MaPrimeRenov se réinvente en 2022

/
quartier résidentiel

Depuis le 1er janvier 2022, les règles d’attribution de Ma Prime Rénov ont changé. Un arrêté publié au Journal Officiel du 31 décembre 2021 a modifié le cadre de répartition du programme de transformation énergétique MaPrimeRenov. Principale nouveauté : Désormais, seuls les logements de plus de 15 ans peuvent bénéficier de cette aide.

Quelles sont les modifications du dispositif MaPrimeRenov ?

À compter du 1er janvier 2022, selon un arrêté publié sur le site Boursier.com le 30 décembre, cette aide financière ne s’appliquera qu’aux logements achevés depuis plus de 15 ans. Jusqu’à présent, Ma Prime Rénov’ cible les propriétaires de maisons construites depuis plus de deux ans. Cette règle ne continue de s’appliquer que dans une seule situation : lorsque vous souhaitez commencer à remplacer une ancienne chaudière au fioul sur un chantier de construction.

Un budget de 2 milliards d’euros et des ambitions élevées, 700 000 demandes attendues en 2022 : le dispositif MaPrimeRénov a connu quelques évolutions pour le passage à la nouvelle année.

Le décret n° 2021-1938 du 30 décembre 2021 modifie le décret n° 2020-26 du 14 janvier 2020, relatif à la prime à la transition énergétique a permis de modifier les contours du système MaPrimeRénov. Ainsi, dans le journal officiel n°0304 texte n°122 du 31 décembre 2021, différentes conditions ont été modifiées :

  • Le bien doit avoir plus de 15 ans : Ainsi, à compter du 1er janvier 2022, si la maison a moins de 15 ans, vous ne pourrez plus demander de primes. L’ancienneté antérieure était de 2 ans.

  • Un minimum de 8 mois d’occupation du logement par an : La durée minimum de temps passé dans le logement sur une année passe de 6 à 8 mois pour favoriser les résidences principales, propriétaires, copropriétaires.

  • Déterminer la résidence principale de l’année : à compter du paiement de la facture des travaux, les bénéficiaires de MaPrimeRénov’ disposent d’un an pour l’utiliser comme résidence principale. La date limite était fixée à 6 mois.

  • Le temps le plus long pour terminer les travaux est de 2 ans : le temps le plus long pour terminer les travaux a doublé pour atteindre deux ans contre un an seulement auparavant.

Depuis l’année dernière, tous les foyers, quels que soient leurs revenus, peuvent utiliser le dispositif Ma Prime Rénov. Il existe quatre types de primes au total, selon l’endroit où vous habitez. Ainsi, le montant de votre aide dépend de la nature des travaux que vous effectuez, de la localisation de votre résidence principale (seule résidence éligible à Ma Prime Rénov) et de votre niveau de revenus. La demande doit être faite sur le site maprimerenov.gouv.fr. MaPrimeRenov’ sera payé dans les deux à trois semaines après remise des documents, devis complet et facture justificative.

Quels sont les travaux éligibles à la prime ?

Tous les travaux permettant des économies d’énergie ne sont pas forcément applicables aux dispositifs MaPrimeRenov qui remplacent le CITE. Dans le document d’introduction détaillé de Ma Prime Rénov, le ministère de la Transformation écologique liste toutes les actions éligibles :

  • Four à granulés et cuisinière à granulés

  • Poêle à bois et cuisinière à bois

  • Parties thermiques des équipements d’eau PVT

  • Pompes à chaleur géothermiques, capteurs horizontaux et verticaux

  • Chaudière à granulés

  • Chaudière solaire combinée

  • Chaudière à bûches

  • Pompe à chaleur air/eau

  • Chauffe-eau solaire individuel

  • Ventilation double flux

  • Chaudière à gaz à très haute efficacité énergétique

  • Se connecter aux réseaux de chauffage ou de refroidissement urbains

  • Chauffe-eau thermique

  • Dépose de cuve à fioul

  • Audit énergétique : Veuillez noter que le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ne s’applique pas à Ma Prime Rénov’.

  • Isolation des murs et extérieurs ; isolation des parois en verre ; isolation des plafonds et des combles ; isolation des murs intérieurs.

  • Borne de recharge pour véhicule électrique

  • Rénovation complète selon conditions.

Précédent

Une start-up crypto valorisée à 13,3 milliards de dollars

Suivant

Le président Macron se positionne concernant les droits de succession

Derniers articles de Immobilier