Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Entre rachat de crédit et crédit immobilier, quelles différences de taux ?

dans News/Rachat de crédit

Rachat de crédit et crédit immobilier sont deux opérations distinctes qui diffèrent notamment par les taux d’intérêts qu’ils proposent. Quelle que soit la nature de ces derniers, à taux révisable ou à taux fixe, leurs différences n’échappent pas aux internautes en quête du meilleur produit. Par rachat de crédit, il est ici sous-entendu le rachat de plusieurs crédits à la consommation incluant un encours immobilier et non la renégociation d’un ou de plusieurs crédits immobiliers dont le réaménagement rentre à part entière dans la catégorie des crédits immobiliers.

Pourquoi des différences de taux ?

Les taux du rachat de crédit sont plus élevés que ceux des crédits immobiliers pour deux raisons majeures. La première réside dans le fait qu’un rachat de crédit s’adresse par définition à un public ayant un endettement un peu trop fort constitué par le cumul de prêts. Pour les banques, ces personnes sont certes des clients, mais représentent un plus grand risque en vertu de la nature de leur demande. C’est à ce titre que les banques veulent gagner plus d’argent, ce qui se matérialise obligatoirement par des taux d’intérêts un peu plus élevés. De son côté, le crédit immobilier remplit un tout autre rôle dans l’esprit des banques : c’est souvent un produit d’appel destiné à inciter un client à ouvrir un compte courant et le cas échéant à souscrire d’autres produits financiers par la suite. C’est pour ces raisons que les banques sont souvent prêtes à faire des concession sur les taux immobiliers, surtout pour les bons profils.

On comprend donc bien que les deux opérations ont des ciblages radicalement opposés. Rappelons pour étayer ces propos que les banques spécialisées en rachat de crédit n’ouvrent pas de compte courant à leur client, ce ne sont pas des banques de dépôts.

Quels sont les taux en pratique ?

Il faut dissocier taux révisables et taux fixes. A taux révisables, les rachats de crédits se situent actuellement entre 3 et 3.5 % dans le meilleur des cas. Ces chiffres sont la conséquence directe de la valeur actuelle des indices de référence de ces produits que sont les Euribor 1 mois et 3 mois. A respectivement 1.1 et 1.4 % plus une marge, on retrouve donc des valeurs telles qu’évoquées au-dessus. En crédit immobilier, les taux révisables ne sont pas très éloignés de ces valeurs exceptés peut-être sur des durées très courtes et encore…

C’est à taux fixe que les différences sont les plus notables. En rachat de crédit, les meilleurs taux fixes oscillent entre 5.5 % et 6.5 % en fonction des profils tandis qu’en crédit immobilier la moyenne des taux fixes se situent aujourd’hui à 4.42 % selon les derniers chiffres de l’Observatoire Crédit Logement CSA et on s’attend encore à une légère baisse. A taux fixe, les différences entre ces deux catégories de produits vont donc d’un à deux points : un coût non négligeable !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

Phasellus facilisis amet, mattis dolor. in mi, libero.
Retour en haut