Femmes russes : quelles perspectives financières pour les agences matrimoniales franco-russes

dans Brèves/News

Elle s’appelle Natalia, elle a 39 ans, chef de rang chez Mama Roma, une chaîne de restaurants italiens à Saint-Pétersbourg. Maman d’une adolescente de 16 ans qui n’a jamais connu son père. Non, la vie n’est pas facile. Horaires impossibles, distances épouvantables entre domicile et travail qui se trouvent pourtant dans la même ville mais cette ville est une mégapole. Son appartement, qu’elle partage avec ses parents, dans un quartier d’HLM hideuses, non la vie n’est pas toujours facile. Son salaire lui permet tout juste de subvenir aux besoins de sa famille. Et pourtant…Et pourtant, Natalia, délicieusement belle (Ah ! ces femmes russes et leur beauté !), trouve le temps de faire ses deux séances de fitness par semaine, de visiter son salon de beauté une fois par mois, de fouiner dans les boutiques pour trouver le petit vêtement pas cher, sexy et à la mode, d’économiser pour la semaine en Turquie (pas de visa). Pas question de louper la party hebdomadaire chez l’une des copines, une bouteille de Martini et un kilo d’oranges sous le bras, où l’on va parler de tout, se raconter des « anecdotes » (des blagues), chanter le dernier air de la pop russe et… se poser la question récurrente et lancinante : Où sont passé les hommes ?

Pour ces rustres d’hommes russes, une femme de 39 ans, c’est fini, c’est une vieille. Dieu ! que la concurrence est rude avec toutes ces frétillantes beautés qui étalent leurs 20/25 ans !

Des Natalia, il y en a des dizaines de milliers à Saint-Pétersbourg qui compte officiellement 4,7 millions d’habitant mais plus vraisemblablement 6 ou 7 millions. Selon un récent sondage, 1 Natalia sur 14 a pris la décision ferme et définitive de trouver le bonheur en Europe et en toute priorité en France. Le marché du matrimonial franco-russe offre indéniablement des perspectives presque sans limites pour les agences expertes, c’est-à-dire pour celles qui connaissent parfaitement la Russie et la sociologie de la femme russe et de… l’homme français.

Pour toutes informations complémentaires : www.elite-matchmaking.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*