Fin de la grève en Guadeloupe

/

Après 44 jours d’émeutes et d’affrontements parfois violents entre certains habitants de l’ile antillaise et les forces de l’ordre, les activités et la vie normale devraient reprendre en Guadeloupe.

Il aura donc fallu des négociations âpres et tendues entre les représentants de la Métropole par l’intermédiaire du préfet local et le collectif LKP, c’est à dire le collectif contre l’exploitation, pour déboucher sur un consensus qui coûtera quelque 250 millions d’€uros à l’Hexagone en 2009 et permettra notamment de revaloriser les bas-salaires de 200 €uros par personne.

Si l’épisode guadeloupéen a trouvé une issue favorable, il n’en va pas tout à fait de même pour le cas de la Martinique où la crise n’a pas encore débouché sur un accord définitif et si le sort de cette dernière ne se scelle pas rapidement l’épidémie pourrait rapidement toucher l’Ile de la Réunion où de sérieux mouvements de protestation semblent s’amorcer.

Default thumbnail
Précédent

Quel était la valeur du SMIG de 48 à 58 ?

Default thumbnail
Suivant

L'Euribor 1 an sous les 2 %

Derniers articles de Brèves

libero ipsum vulputate, ante. at ultricies