Gavin Andresen, anciennement leader chez Bitcoin, prédit la disparition du réseau BTC

/
Réseau BTC, Bitcoin
Réseau BTC, Bitcoin - ©Reinhart Julian, CC0 Creative Commons

L’ancien développeur qui a intégré l’équipe de Bitcoin en 2010, est devenu leader principal après le départ de Satoshi Nakamoto. Il est également le créateur de la Fondation Bitcoin qui promeut et soutient le développement de la monnaie numérique, Gavin Andresen a pris du recul sur ses positions ces deux dernières années. Il prédit aujourd’hui la disparition du réseau Bitcoin sous un aspect majoritairement positif.

Gavin Andresen déclare des faits surprenants sur l’avenir du BTC

En 40 ans, le prix du Bitcoin pourraient effectivement atteindre 6 millions de dollars pièce, mais dans ce cas, les whales, gros détenteurs de BTC, seraient littéralement portées disparues, déclare Gavin Andresen.

L’ancien développeur de première ligne du réseau Bitcoin a posté récemment un article sur l’avenir possible de la crypto-monnaie la plus populaire au monde, avec pronostic de prix très étendu. Le développeur de logiciels Gavin Andresen a récemment publié l’article qui s’intitule « A Possible BTC Future » (un avenir possible pour le BTC), dans lequel il prédit la disparition du réseau Bitcoin.

Les explications de Gavin Andresen sur l’évolution du Bitcoin

Avant sa fin, le Bitcoin aura atteint un prix de 6 millions de dollars par pièce, explique-t-il. Il ajoute bien, avant que la population s’enflamme, qu’un million de dollars aujourd’hui équivaudra à 6 millions de dollars dans les 40 prochaines années en raison d’une probable inflation massive.

L’ancien programmeur a admis que ses prédictions étaient de la pure fiction, mais que le scénario était tout à fait plausible. Les coûts de transaction s’élèveraient environ à 7 500 dollars, mais la plupart ne se feraient pas sur le réseau lui-même. Au lieu de cela, ils seraient utilisés sur un protocole de chaîne en miroir qui se chargent des wrapped tokens afin d’économiser sur les frais et améliorer la vitesse des transactions.

Une petite partie des utilisateurs possèdent presque la moitié des Bitcoins disponibles sur le marché

Selon les dires de Gavin Andresen les whales du réseau, qui détiennent 40 % des Bitcoins disponibles sur le marché, continueraient d’effectuer des transactions sur la chaîne principale. D’ici à 2100, ces gros du BTC reconnaîtront que les frais miniers sont tombés à près de zéro et que si trop peu de transactions ont lieu ils les clôtureront eux-mêmes.

Finalement, aucun nouveau BTC n’est produit sur le réseau BTC et aucun BTC n’y circule. Il n’y a donc plus rien à sécuriser, c’est là que la chaîne s’arrête.

déclare Gavin Andresen.

La bonne nouvelle est qu’il y aura encore approximativement 20 millions de BTC qui se déplaceront sur d’autres blockchains et conserveront leur valeur grâce à la rareté de l’actif, a-t-il ajouté. D’un point de vue mathématique, le dernier Bitcoin devrait être extrait en 2140. Actuellement, il n’en reste que 2,17 millions, soit 10,5% à extraire.

Gavin Andresen, qui s’est éloigné ses dernières années des projecteurs, continue néanmoins d’analyser la cryptographie et s’intéresse notamment au développement de l’Ethereum, il dévoile même certain projet à venir sur cet actif.

Source CoinTelegraph

Précédent

Des pirates informatiques exploitent une faille MFA pour voler 6 000 clients Coinbase

Suivant

Les 4 cryptos qui ont brillées et continuent de progresser

Derniers articles de Crypto