Hausse du livret A en août : vers les 2% ?

///
epargne livret a

Le gouverneur de la Banque de France a annoncé hier que le 1er août, la rémunération de l’investissement préféré des Français sera sensiblement augmentée.

Le seul avantage de l’inflation

Si l’inflation pèse sur les portefeuilles français, elle peut encore avoir un effet bénéfique. Le gouverneur de la Banque de France a annoncé mercredi matin que le taux du livret A remonterait à nouveau le 1er août.

Une bonne nouvelle pour les millions de Français détenteurs du Livret A. Les taux d’intérêt augmenteront à nouveau en août de l’année prochaine, a déclaré mercredi François Villeroy de Galhau, président de la Banque de France, qui relaie les paiements au gouvernement pour développer le produit d’épargne préféré des Français.

“Le 1er août prochain, il y aura une nouvelle hausse du Livret A”, a indiqué le gouverneur à RTL, sans préciser l’ampleur de la hausse. Cette hausse serait la deuxième depuis le début de l’année. Le taux a été fixé à 1% depuis le 1er février, contre un précédent creux de 0,5%.

Le taux d’intérêt du Livret A est calculé deux fois par an selon la moyenne de différents taux d’une part, le taux d’inflation moyen des six derniers mois, et d’autre part, le taux interbancaire offert moyen auquel la banque convertit la devise à court terme.

Cependant, l’inflation a fortement augmenté depuis le début de l’année, atteignant 5,2% en mai, selon les données de l’INSEE. La Banque de France est chargée d’adresser des propositions au ministère de l’Economie pour faire évoluer le taux selon cette formule. Il appartient ensuite au gouvernement de décider s’il convient de donner un coup de pouce supplémentaire aux résultats obtenus grâce à cela.

Après 4,8% en avril et 5,2% en mai, l’inflation des prix à la consommation en juin devrait en effet atteindre 5,4% en un an. En outre, la Banque centrale européenne a récemment décidé de relever les taux d’intérêt à deux reprises au cours de l’été pour lutter contre l’inflation.

Un taux à 2% ?

Dans ce contexte, il est difficile de se prononcer sur la possibilité de relever le taux d’épargne réglementé (Livret A, LDD et Livret d’épargne populaire). Villeroy de Galhau a expliqué : “Il y a une formule qui est en place depuis quelques années, basée pour moitié sur l’inflation et pour moitié sur le niveau des taux d’intérêt.”

Toutefois, si la hausse a été annoncée, pas question pour autant de se prononcer sur les chiffres. Ainsi il faudra patienter pour savoir de combien de points de pourcentage le taux de rémunération du livret sera relevé.

“Ma tâche est de calculer le résultat de la formule et de l’envoyer au ministre de l’économie, qui décide ensuite”, a rappelé le gouverneur. La formule prend désormais en charge le doublement des taux d’intérêt à 2%, mais “tout dépendra des données sur l’inflation et les taux d’intérêt à la mi-juillet”.

Cependant des estimations peuvent être réalisées et d’après certains experts, le taux du livret A pourrait se rapprocher des 2% au mois d’août, date de la prochaine révision du taux.

« Avec un taux d’inflation moyen sur six mois qui devrait avoisiner 5 % et des taux monétaires autour de -0,5 %, le taux du Livret A devrait, selon la formule en vigueur, se situer entre 2 et 2,2 % », estime l’économiste Philippe Crevel dans une note du Cercle de l’Épargne.

Philippe Crevel observe que le rendement réel du Livret A est négatif de plus de 4 points. Il faut remonter aux années 1980 pour retrouver cet écart entre l’inflation et le rendement du Livret A (l’inflation de 1980 était de 13,60 % alors que le rendement du Livret A était de 7,25 %). »

Cependant, selon les experts, ces rendements réels négatifs ne dissuadent pas les ménages d’y investir leur épargne. “La sécurité et la liquidité priment toujours sur le rendement. En temps de crise, la priorisation des deux premières valeurs est traditionnelle en France.

Selon lui, contrairement aux consommateurs américains, les Français préfèrent dépenser moins et maintenir leur stock d’épargne, y compris l’épargne accumulée depuis le début de la crise sanitaire.

Précédent

Pourquoi le jeton CEL (Celsius) a augmenté de 1600% en 1 semaine ?

Suivant

La Poste lance sa collection de NFT à but caritatif

Derniers articles de Banques