La hausse des taux de la BCE continuera l’année prochaine

//
reponse rapide pour un rachat de credit

Le chef de la banque centrale néerlandaise, Klaas Knot, s’attend à ce que la BCE continue de resserrer sa politique monétaire jusqu’à l’été prochain au moins. Isabel Schnabel, membre du conseil d’administration de la Banque centrale européenne, a averti que les taux d’intérêt pourraient augmenter plus haut que les attentes du marché si nécessaire.

Les faucons encore agressifs en Europe

L’arrivée de l’hiver n’a pas paralysé les ailes des « faucons » de la Banque centrale européenne.

Les farouches partisans de l’orthodoxie monétaire – surnom en opposition aux “colombes” qui défendent un soutien à l’économie – se sont exprimés ces derniers jours. Le dernier assaut est venu de l’un des faucons les plus actifs, le Néerlandais Klaas Knot.

Dans une interview au Financial Times publiée lundi, il a estimé que la BCE n’était “qu’à mi-chemin” dans la lutte contre l’inflation.

Pourtant l’institution de Francfort a déjà relevé son taux directeur à quatre reprises depuis juillet, portant le taux de dépôt à 2% contre -0,50% en début d’année. La BCE pourrait donc faire de même en 2023.

La principale voix du camp des “faucons” de la Banque centrale européenne, à l’origine de la hausse des taux d’intérêt dans la zone euro depuis juillet, Isabel Schnabel, membre du directoire de la Banque centrale européenne, a déclaré dans une interview samedi au journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung que la hausse des taux va se poursuivre pour réduire l’inflation.

En particulier, le taux de dépôt est visé.Il pourrait augmenter plus rapidement que prévu si les estimations concernant l’inflation l’exigent. “La question de savoir si nous devons aller plus haut dépendra des perspectives d’inflation à l’avenir”, a-t-elle déclaré.

Isabel Schnabel a ajouté que la BCE se concentrera sur les prévisions d’inflation à moyen terme plutôt que sur les données actuelles. Elle voit peu de risque d’augmenter fortement les coûts d’emprunt à ce stade, car les taux d’intérêt réels restent bas.

Alors qu’ils étaient encore négatifs au printemps, le taux taux de dépôt est aujourd’hui compris entre 1,5% et 2%. Les investisseurs tablent désormais sur 3,4% l’an prochain, après avoir culminé à 2,75%.

La BCE paie son manque d’anticipation

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, veut faire preuve de combativité dans ses aspirations pour les Européens.

“Nous augmentons les taux et nous augmenterons encore les taux à un rythme régulier jusqu’à ce que les taux soient à des niveaux qui garantissent que l’inflation revienne rapidement à notre objectif à moyen terme de 2%”, a-t-elle souligné.
Pas de quoi rassurer tous ceux qui voient dans la hausse des taux directeurs une tactique pour limiter l’activité économique. Mais avec une inflation de la zone euro oscillant autour de 11%, la réponse de la BCE doit être forte.

Trois ministres italiens ont critiqué la dernière décision de la BCE, qui a fait monter en flèche les coûts d’emprunt pour l’Italie très endettée. Isabel Schnabel pense que la BCE devrait résister à la pression.

« Nous pouvons nous attendre à des réactions de plus en plus fortes et nous devons y résister », a-t-elle déclaré au journal allemand. « C’est exactement pour cela que les banques centrales sont indépendantes ».

L’inflation élevée « fait du mal à tout le monde, en particulier aux pauvres », a déclaré l’ancienne ministre française de l’Economie.

Le vice-président de BCE, Luis de Guindos, a réitéré au Monde qu’une hausse des taux de 50 points de base pourrait “devenir la nouvelle norme à court terme” et “pour un certain temps”.

L’époque où Christine Lagarde affirmait que les taux d’intérêt ne devraient pas remonter en 2022 est révolue depuis longtemps alors que l’inflation commençait à apparaître mais n’était pas considérée à sa juste valeur.

Précédent

Solana : Les NFT DeGods et y00ts vont migrer vers Ethereum et Polygon

Suivant

Le Royaume-Uni donne un cadre pour la régulation des cryptos

Derniers articles de Banques