La croissance du crédit est insuffisante…

dans Banques/News

Au pic de la crise, lorsque le Gouvernement français avait apporté son soutien aux banques, celles-ci s’étaient engagées à alimenter le marché du crédit afin d’aider les entreprises et les particuliers dans leur démarche d’emprunt : en début d’année 2010, les conclusions montrent qu’on est loin des objectifs fixés…

Augmenter l’encours du crédit aux entreprises et aux particuliers de l’ordre de 3 % à 4 % tel était le deal entre l’Etat et les banques françaises bénéficiant du plan d’aide bancaire. Un semestre après la mesure, Bercy fait les comptes et relève un écart conséquent entre l’objectif et la réalité des chiffres. A prori, le taux de croissance du crédit aura péniblement plafonné à 2 %…Un résultat jugé insuffisant par Christine Lagarde qui a en conséquence convoqué les grands banquiers en février prochain afin d’évoquer 2010 !

L’une des seules activités qui aura tiré son épingle du jeu aura été le crédit habitat qui soutenu par la baisse des taux et les aides de l’Etat (PTZ) a cru de 3.6 % sur une année. Mais l’entreprise reste nettement derrière et le Gouvernement voudrait maintenir la pression sur les banques. Seul problème évoqué par les banques : lorsque la santé d’une société est mauvaise nous ne pouvons prêter en raison du risque et du manque de solvabilité. Forcer les banques coûte que coûte à prêter ne sera semble-t-il pas le bon chemin…Et peut-on comptablement le leur reprocher ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*