Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le Plan d’Epargne Logement refait surface !

dans News/Rachat de crédit

En ces périodes difficiles, les épargnants continuent à rechercher des placements sécurisés qui n’exposent pas leurs deniers. Des produits d’épargne tels que les Livrets A et autres livrets d’épargne auront ainsi connu une belle année 2008. Mais la sécurité n’est pas la seule denrée recherchée par les consommateurs, ils sont par ailleurs à la recherche de produits bancaires leur permettant encore d’emprunter à des conditions convenables et en la matière les bons tuyaux ne courent pas les rues. Prêts bonifiés, crédits subventionnés ou encore Prêt à taux zéro connaissent pour l’heure un regain de forme parce que les gens recherchent ce qui peut leur permettre de faire passer leur dossier dans des banques qui ont resserré leurs critères…

Parmi les « laisser pour compte » qui refont leur réapparation, on compte désormais le Plan d’Epargne Logement (PEL). En effet, ce dernier peut aujourd’hui apparaitre comme un prêt bonifié en raison de son articulation qui peut donner de bonnes conditions. Rappelons que le PEL est un produit d’épargne bloqué 4 ans qui rapporte peu : 2.5 % nets ou 3.5 % si vous contractez le prêt immobilier derrière. Ce n’est pas son rapport qui importe, mais les conditions de prêt auxquelles il peut vous permettre de prétendre. Outre les 1 525 €uros de primes d’état, toujours bons à prendre, vous pourrez bénéficier de taux fort avantageux si vous avez ouvert un PEL entre le 26 juillet 1999 et le premier août 2008.

Du 26/07/99 au 30/06/00, un PEL vous permettrait d’emprunter aujourd’hui à 4.31 % : imbattable ! Du 01/07/2000 au 31/07/2003, votre taux sera de 4.97 % et depuis cette date au 01 août 2003, vos droits vous permettraient d’accéder à un taux de 4.2 %. On croit presque rêver…Ce produit certes peut attrayant dans son rapport vous permettrait d’emprunter à des conditions introuvables sur le marché redevient donc très intéressant. Rappelons que le rapport du prêt éventuel est connu lors de l’ouverture du PEL, il est donc souvent judicieux d’avoir un PEL dans un coin…même si ce dernier ne servira peut-être jamais.

Ses conditions sont simples : 225 €uros de dépôt minimal, 540 €uros de versements minimals sur une année. Un montant maximum de dépôts allant jusqu’à 61 200 €uros et enfin un prêt immobilier accessible au cas où vous actionneriez vos droits à hauteur de 92 000 €uros. Le PEL, pensez-y !

Derniers articles de News

porta. risus. luctus ante. efficitur. et, massa Nullam quis felis venenatis,
Retour en haut