Le livret A à 2% au 1er août ?

///
livret a aout

Comme attendu, le rendement du Livret A est resté fixé à 1 % au 1er mai, malgré la possibilité que la Banque de France le réévalue en fonction de l’inflation. Toutefois, le ratio devrait fortement augmenter le 1er août.

Le livret A devrait permettre de se protéger de l’inflation

Comme prévu, le taux du Livret A n’a pas été relevé le 1er mai. Le mois d’avril a été confronté à une inflation élevée et toujours en hausse qui frappe durement les épargnants, selon les prévisions statistiques publiées par l’INSEE le vendredi 29 avril (les résultats définitifs seront confirmés le 13 mai).

Au cours du mois dernier, les prix à la consommation ont augmenté de 4,8 %. En d’autres termes, les titulaires de la rémunération de 1 % du Livret A ont obtenu un rendement réel de -3,8 % (net d’inflation) en avril. La situation est encore pire pour les titulaires d’un compte épargne logement (CEL) qui verse jusqu’à 0,62% des fonds propres, ou d’un compte épargne entreprise (LEE) qui verse jusqu’à 0,75% des fonds propres.

Enfin, les ménages éligibles au Livret d’Epargne Populaire (LEP) bénéficie d’un rendement de 2,20% à compter du 1er février 2022, date de la dernière hausse de taux. Mieux que le Livret A et le LDDS, mais loin de compenser la hausse des prix.

L’inflation affecte la vie quotidienne des Français et affecte également le ratio du livret A. En effet, le ratio du livret A est généralement calculé sur la base de deux moyennes : le taux d’inflation annuel des six derniers mois après soustraction du taux interbancaire moyen.

La prochaine date de révision possible du Livret A est le 1er août 2022, et s’il y a revalorisation, ce sera cette date. Ce sera donc la deuxième augmentation en quelques mois après le 1er février 2022.

Pour rappel, le taux d’intérêt du Livret A est généralement calculé sur la base de 2 moyennes : le taux d’inflation annuel des 6 derniers mois moins la moyenne du taux interbancaire.

Et selon Capital, si le taux d’inflation en mai et juin 2022 est le même qu’en avril 2022, la hausse annuelle moyenne des prix sur les 6 derniers mois (entre janvier 2022 et juin 2022) devrait être de 4,27 %. Si le taux interbancaire moyen est inchangé (-0,57 %), le taux du livret A calculé par le Journal économique est de 1,85 %, arrondi à 1,90 %.

Autrement dit, sachant que le Français moyen dispose de 5 500 € de livrets d’épargne, si le taux d’intérêt passe de 1 % à 1,90 % à partir du 1er août 2022, les intérêts augmenteront de 49,50 € sur un an, soit 4,125 € par mois.

La Banque de France préfère un taux de rendement bas pour le Livret A

Cependant, cette augmentation n’a pas été enregistrée et n’est pas certaine. Selon les calculs de nos confrères, le président de la Banque de France devrait soumettre au gouvernement une hausse du taux du Livret A. S’il décide de soumettre cette augmentation à l’exécutif, le ministre de l’Economie devra la vérifier.

Si le taux du livret A augmente, cela aura un impact sur l’autre livret d’épargne. Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) propose les mêmes rendement que le Livret A.

La perte de pouvoir d’achat subie par les épargnants s’explique, en partie, par la décision de la Banque de France le 1er mai de ne pas réévaluer le taux du Livret A. En effet, « les 15 avril et 15 octobre de chaque année, le président de la Banque de France peut proposer au ministre chargé de l’économie de réviser le taux d’intérêt si la Banque de France estime que l’inflation ou l’évolution du marché monétaire sont justifiées. », a promulgué un décret, publié au Journal officiel le 11 février 2021.

Malgré ce choix et la flambée des prix, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, historiquement opposé aux rendements élevés du Livret A, a décidé de passer son tour.

Précédent

Wikimédia va arrêter d’accepter les dons en cryptomonnaies

Suivant

Crypto.com annonce une baisse des rendements puis modifie son annonce

Derniers articles de Banques