Livret A : le taux de rémunération augmentera dès février 2022

/
monnaies argent

Après que les chiffres concernant l’inflation aient été publiés, les mesures prises par le gouvernement pour sauver les finances des Français s’enchaînent. Ainsi le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a annoncé lundi 13 décembre 2021 que le taux de rémunération du Livret A allait être revu à la hausse. L’occasion pour nous de faire le point sur ce livret d’épargne bien connu des Français.

Une augmentation entre 0,7 % et 1 % de rémunération

À partir du 1er février prochain le taux de rémunération du Livret A sera revu à la hausse après qu’une proposition soit faite en janvier.

Si l’on ne connaît pas encore précisément son pourcentage de rémunération, il est cependant possible de l’estimer. Par définition, il faut savoir que le taux du Livret A est calculé en faisant la moyenne entre l’inflation des 6 derniers mois et la moyenne des taux interbancaires. Autrement dit, il s’agit du taux d’intérêt des échanges à court terme entre les banques. Ensuite, le résultat obtenu est arrondi au dixième de pourcentage le plus proche. Selon ces calculs, le prochain taux du livret A est estimé entre 0,7 % et 1 %.

Une augmentation nécessaire à la vue de la hausse de l’inflation et de la diminution du pouvoir d’achat. Le gouvernement a pris cette décision dans le but de protéger les épargnants qui ont massivement mis de l’argent de côté durant les périodes de confinement, Bruno le Maire déclare « Protéger les Français contre la hausse des prix est ma priorité absolue, car je suis lucide sur l’inflation ».Il était logique que le taux du Livret A, qui est révisé chaque année, soit revu à la hausse.

En France, le Livret A a pour vocation de financer les politiques publiques. Notamment les politiques de logements sociaux et les plans de renouvellement urbain. D’ordre général, la Caisse des Dépôts récupère 60 % de l’épargne total collecté par les banques, soit environ 300 milliards d’euros. Puis, elle prête cet argent aux collectivités locales, ainsi qu’aux entreprises réalisant des travaux pour les logements sociaux.

Le placement préféré des Français

En règle générale, le Livret A est souvent décrit comme le placement préféré des Français, car presque tous les citoyens en détiennent un. En France, on dénombre près de 56 millions de Livrets A pour 55 millions de personnes physiques. Ce qui représente environ 80 % de la population totale qui détient un Livret A.

D’après des estimations récentes, les citoyens français détiennent en moyenne 5 500 euros sur leur Livret A. Toutefois, cette moyenne est faussée par les 17 % de Livret A qui disposent d’une somme supérieure à 15 000 euros. Toujours selon des données récemment récoltées, ces derniers représenteraient près de 65 % de la valeur totale des Livret A en France. Une valeur estimée à près de 350 milliards d’euros.

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus, c’est dans ce placement d’épargne que la plupart des Français ont mis leurs économies “forcées”. Les dépôts ainsi que les retraits d’argent du Livret A ont l’avantage d’être rapides et avec peu de contraintes administratives.

Cependant depuis le mois de mai, l’encours total des livrets A a connu une légère baisse. En effet, durant la période estivale, les activités ont repris et les Français ont pu profiter de leur épargne durant l’été. En somme, la hausse du taux de rémunération peut donc inciter certains ménages  à épargner de nouveau et permettre à l’Etat de continuer les financements permis par l’épargne du Livret A.

Globalement, concernant les autres augmentations en 2022, après avoir été interrogé sur l’augmentation du SMIC, le Ministre Bruno Le Maire a répondu au cours d’une interview : « Nous sommes le seul pays développé où le smic est indexé sur l’inflation ». Affaire à suivre donc.

Précédent

Fraude fiscale : la banque UBS, condamnée à verser 1,8 milliard d’euros

Suivant

Elon Musk affirme que Tesla va accepter le Dogecoin comme moyen de paiement

Derniers articles de Epargne