Le minage de Bitcoin dans le collimateur de la Maison Blanche

/
maison blanche, USA
La Maison Blanche, USA - ©David Everett Strickler, CC0 Unsplash Creative Commons

La Maison Blanche a publié un rapport indiquant que le Bitcoin coûte beaucoup trop cher à la planète en émissions de carbone. En conséquence, le rapport recommande d’encourager les mineurs de Bitcoin à utiliser des sources d’énergie verte pour éviter une éventuelle interdiction.

Un rapport de la Maison Blanche vise le minage de Bitcoin

Le Bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison Blanche vient de publier un rapport commandé par le président Joe Biden. Le rapport a examiné les crypto-monnaies et leur impact potentiel sur le monde en général.

Le rapport se concentre sur les coûts écologiques des crypto-monnaies. Il indique que le minage de crypto-monnaies comme Bitcoin et Ethereum, par le mécanisme appelé preuve de travail, représente 0,3 % des émissions totales de gaz à effet de serre mondiales. De plus, le rapport note que Bitcoin et Ethereum représentent ensemble 60% de toute la capitalisation de la crypto-monnaie, ce qui en fait la preuve de travail la plus importante.

Dans son rapport, la Maison Blanche critique l’impact environnemental important de l’exploitation minière de Bitcoin. Le rapport suggère d’interdire les blockchains des systèmes qui utilisent la validation grâce à la preuve de travail, ce que plusieurs crypto-monnaies utilisent.

Dans ses conclusions, le rapport recommande de trouver des solutions pour que les crypto-monnaies réduisent leur impact sur le monde. De plus, il recommande que les acteurs du monde des crypto-monnaies utilisent des méthodes de consensus plus respectueuses de l’environnement.

Le terme français pour preuve de travail (Proof of Work en anglais) est le cœur du fonctionnement de Bitcoin. Ce processus utilise la puissance de calcul des machines des mineurs – comme les GPU et les ASIC – pour valider les transactions entre les personnes. Cela se traduit par une récompense pour les mineurs qui utilisent le système de consensus.

La Maison Blanche a annoncé dans son rapport que l’exploitation minière de Bitcoin pourrait être visée dans le cadre des objectifs de réduction des polluants des États-Unis. Ils ont également expliqué qu’ils pourraient aller jusqu’à interdire l’exploitation minière PoW si nécessaire.

Les énergies vertes comme solution ?

Beaucoup considèrent le fait que l’extraction de Bitcoin nécessite de l’électricité comme un aspect négatif. Ils soutiennent que cela contribue aux émissions de gaz à effet de serre, ce qui est une mauvaise chose pour l’environnement. Cependant, cet argument a perdu de sa validité avec le temps. En effet, de nombreuses fermes minières ont commencé à utiliser des sources d’énergie renouvelables pour exploiter Bitcoin. Un graphique publié le 20 juillet par le Bitcoin Mining Council a montré que 59,5% de tous les Bitcoins extraits étaient extraits avec des énergies renouvelables.

La Maison Blanche a déclaré que l’exploitation minière de Bitcoin peut affecter les réseaux électriques dans certaines zones. Cette idée est confortée par le fait que plusieurs territoires ont des approvisionnements énergétiques limités.

La Direction de la science et de la technologie estime que l’exploitation minière ajoute une contrainte énergétique aux réseaux électriques du territoire. Leur rapport met en garde contre d’éventuelles pannes de réseau et des augmentations des coûts d’électricité à cause des mineurs. Ces conséquences pourraient nuire à de nombreuses personnes.

Selon le magazine Bitcoin, l’écosystème Bitcoin utilise beaucoup moins d’énergie que d’autres industries telles que le transport, la construction, la finance et autres.

L’interdiction de l’exploitation minière de Bitcoin par les États-Unis n’est actuellement pas pertinente en raison du statut actuel du rapport. De plus, il semble impossible d’interdire Bitcoin en raison de la reprise de l’exploitation minière en Chine. Les législateurs américains doivent trouver des mesures cohérentes permettant à Bitcoin de fonctionner de manière durable afin de présenter une solution viable.

Précédent

Fiscalité : quelle imposition pour les gains au casino ?

Suivant

Crédit immobilier : polémique avec le gouverneur de la Banque de France

Derniers articles de Crypto