La moitié des investisseurs institutionnels pensent que les cryptos vont se stabiliser en 2023

/

La plupart des investisseurs institutionnels ne s’attendent pas à ce que les prix des crypto-monnaies augmentent en 2023, selon un sondage parrainé par les chroniqueurs Institutional Investor et Coinbase.

Pas de marché haussier en 2023 ?

Selon une enquête menée par Institutional Investor en partenariat avec Coinbase, les prix ne devraient pas augmenter de manière significative au cours des trois prochaines années.

Les experts ne sont pas très optimistes quant à l’avenir des prix des crypto-monnaies. Seuls 8% des 140 investisseurs institutionnels américains s’attendent à ce que les prix des crypto-monnaies augmentent en 2023, selon une enquête d’Institutional Investor, sponsorisée par Coinbase.

À l’inverse, 29% des répondants s’attendent à ce que les prix des crypto-monnaies baissent en 2023. Parmi les établissements les plus optimistes, 56% estiment que 2023 sera l’année de la stabilisation du marché. Autrement dit, 61% des acteurs pensent qu’il n’y aura pas de bull run en 2023.

Cette dynamique n’est pas propre aux crypto-monnaies et s’explique par l’instabilité actuelle de l’économie mondiale, les banques centrales tentant de juguler l’inflation en relevant les taux directeurs.

L’enquête, qui a été menée entre septembre et octobre 2022, est à prendre avec des pincettes car elle ne prend pas en compte la débâcle FTX. Cet événement capital a redistribué toutes les cartes du monde de la crypto-monnaie.

Aussi, ce sondage est à prendre avec du recul, d’autant plus qu’il s’agit d’un groupe d’acteurs de la finance traditionnelle, qu’il s’agisse de banques, d’assurances ou de fonds d’investissement. C’est-à-dire des acteurs qui se sont historiquement montrés très méfiants vis-à-vis des crypto-monnaies.

Cependant, l’instabilité financière ne dissuade pas les institutions de s’intéresser de plus en plus aux cryptomonnaies. 71% des répondants pensent que les crypto-monnaies prendront de la valeur à long terme. Parmi eux, 45 % sont tout à fait d’accord avec cette affirmation.

Des motifs d’inquiétudes

Alors que les investisseurs institutionnels sont généralement enthousiastes vis-à-vis de cette nouvelle classe d’actifs, un certain nombre d’inquiétudes ont réduit la participation de ces acteurs à l’espace Web3. En fait, leurs plus grands soucis sont liés aux thématiques financières et juridiques.

Ces derniers ont exprimé leurs principales préoccupations concernant l’espace des crypto-monnaies. Les acteurs institutionnels se concentrent principalement sur le cadre réglementaire (52%), qui reste incertain pour le domaine.

En fait, il n’existe pas à ce jour de régulation mondiale de cet écosystème, et chaque pays le fait désormais au cas par cas. En Europe, la réglementation dite MiCa (pour les marchés des crypto-actifs) devrait être introduite d’ici 2024, tandis que les États-Unis ont accéléré la réglementation mondiale et « complète » depuis la débâcle du FTX.

Du côté du Royaume-Uni, nous vous informons ce matin qu’une nouvelle réglementation est en marche.

Le deuxième point d’inquiétude (48%) concerne la volatilité des marchés, une crainte légitime alors que la plupart des crypto-monnaies ont perdu plus de 70% de leur valeur en un an à la suite de deux crypto crashs et au scandale FTX.

Cela est particulièrement vrai pour le roi des crypto-monnaies, Bitcoin, qui se négocie en dessous de 17 000 dollars aujourd’hui, contre 69 000 dollars en novembre 2021.

D’une part, la volatilité empêche les institutions d’investir dans des actifs sans subir de pertes à court terme. D’autre part, les risques associés à la manipulation du marché menacent l’intégrité du capital des investisseurs.

Contrairement au discours péjoratif régulièrement tenu par les banques centrales du monde entier, les investisseurs institutionnels voient ainsi les crypto-monnaies comme un domaine technologique dans leques il faut investir pour de nouveaux usages.

Précédent

Les rendements des obligations des États européens bondissent après les annonces chinoises

Suivant

Les pires passoires thermiques interdites à la location dès dimanche

Derniers articles de Crypto