Nexi et la Banque Centrale Européenne travaillent ensemble pour le lancement de l’Euro numérique

/
Nexim et BCE travaillent pour l'euro numérique
Nexi et la Banque Centrale Européenne travaillent ensemble pour le lancement de l'Euro numérique - ©François Genon, CC0 Creative Commons

Le géant italien des paiements Nexi et la Banque Centrale Européenne ont uni leur force pour pouvoir créer la monnaie Euro numérique. Cela est dans le but d’apporter une amélioration pour les paiements numériques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreux pays se lancent dans la mise en place de monnaies numériques.

Nexi et la BCE combinent leur savoir-faire pour l’euro numérique

Paolo Bertoluzzo, le PDG de Nexi affirmait mardi dernier pendant la conférence fintech Money 20/20 à Amsterdam que son enseigne ainsi que la Banque centrale européenne vont créer une collaboration. Ce partenariat a pour but de favoriser la création du futur euro  numérique. Selon ces enseignes, la mise en place d’un euro numérique se révèle être une meilleure solution pour améliorer considérablement l’évolution des paiements numériques.

Juillet, pour mettre les choses au clair, la Banque Centrale européenne a publiquement déjà présenté ses plans pour la version numérique. Selon ceux-ci, l’institut bancaire souhaite que la monnaie numérique vienne en complément de celui actuellement déjà en place. Effectivement, l’euro numérique ne va pas remplacer les espèces physiques ni de minimiser leur usage.

De son côté, le géant des paiements Nexi, selon son directeur, va permettre à la Banque Centrale européenne d’avoir une vision plus claire sur les CBDC. Le fort engouement de la monnaie numérique n’est pas un hasard. D’après Bertoluzzo, celle-ci peut participer dans les paiements transfrontaliers. C’est une solution efficace pour s’échapper aux fluctuations des prix des actifs.

De nombreux pays sont aussi intéressants

À titre d’information, sachez que les banques centrales se trouvant dans le monde entier se chargent de trouver les bonnes stratégies pour élaborer leurs propres monnaies cryptées. Cette tendance a été adoptée après le fait que l’usage de l’argent liquide s’amoindrit. Effectivement, la grande majorité des populations ont une préférence particulière pour les cryptomonnaies, notamment le Bitcoin.

À savoir que la Chine reste le premier pays du monde qui a rapidement su développer la création de sa propre monnaie cryptée qui est le Yuan. Les États-Unis souhaitent également tenter cela en développant le dollar numérique. En ce qui concerne la Banque d’Angleterre, elle étudie déjà la faisabilité de la mise en place de la monnaie numérique.

Source Mon-livret

Précédent

Bourse de Paris : une légère hausse en début de séance jeudi 23 septembre

Suivant

WallStreetBets met la Crypto dans sa ligne de mire avec un nouveau Subreddit

Derniers articles de Finance