Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Oscillation de la bourse de Paris

dans Finance

Cette nouvelle semaine débute avec les reliquats laissés la semaine passée par la bourse de Paris qui suite à ses incessantes oscillations a bel et bien terminé globalement en baisse : à 4 200 points précisément laissant toujours poindre à l’horizon l’inquiétante barre des 4 000 points. Souhaitons qu’aujourd’hui, l’incertitude outre-Atlantique relative au sauvetage de monstres hypothécaires par l’Etat américain ne précipite pas la place parisienne dans le rouge ainsi que la faible croissance française pour l’année confirmée par Christine Lagarde ce matin.

En effet, chez l’oncle Sam il s’agit tout simplement de sauver les deux institutions bancaires que sont Fannie Mae et Freddie Mac. Fort des affirmations du sénateur Chris Dodd, président de la commission banque et immobilier au sénat américain, « Cette crise a été déclenchée par l’échec de l’Administration Bush à arrêter des prédateurs du crédit », l’Etat américain s’apprête sans doute à injecter dans les heures qui viennent les fonds nécessaires, c’est-à-dire la modique somme de 223 milliards de dollars, au sauvetage des banques en question. Rappelons que l’encours total détenu par les deux monuments du crédit hypothécaire américain s’élève à 5 200 milliards de dollars. Leur déconvenue serait un drame pour le crédit américain…

En France, le ministre de l’économie Christine Lagarde a donné le ton dès ce lundi matin en annonçant sur les ondes du grand Jury RTL/Le Monde que la croissance française serait effectivement d’environ 1 % pour l’exercice 2008. D’aucuns espéraient les 1.7 % qui ne seront « mathématiquement pas possibles en raison des mauvais résultats du troisième trimestre » a évoqué le membre du gouvernement. Pessimisme donc, quand on sait que l’inflation galopante se maintient aux alentours des 3.5 %. Un tel déficit n’a plus été enregistré depuis bien longtemps…

Seule petite information venant mettre du piment dans cette actualité économique toujours aussi morose : l’apparition en ligne du site de la banque marocaine Attijariwafa qui compte bien étendre ses ambitions financières dans l’Hexagone comme sur le vieux continent. A visiter d’urgence sur le site www.attijariwafa.net L’offre produit est attrayante allant de l’immobilier au prêt conso pur pour terminer sur le désormais très médiatique rachat de crédit !

Derniers articles de Finance

risus. in ipsum mattis ut fringilla id
Retour en haut