Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Passage à taux fixe en rachat de crédit !

dans News/Rachat de crédit

Passer à taux fixe pour son rachat de crédit à taux révisable est de plus en plus facile !

De nombreux acteurs présents sur le marché du rachat de crédit commercialisent des prêts de restructuration sous forme de taux révisable. Les uns distribuent leurs produits sous cette forme pour proposer dès le départ un taux plus attractif que ce qui existe en fixe tandis que d’autres pratiquent le taux variable pour des raisons culturelles, notamment les banques d’origine anglo-saxonne ! La commercialisation des rachats de crédit à taux révisable à toujours chiffonnée le Français qui est très friand de taux fixe, synonyme de sécurité. Pour autant, les mentalités évoluent et les crédits à taux révisables représentent aujourd’hui un peu plus de 10 % des encours globaux contre moins de la moitié il y a encore peu…

Taux d’intérêts des rachats de crédit en baisse !

La raison est simple : depuis cinq ans, les baisses historiques des taux d’intérêts ont rendu les révisables très attractifs permettant aux prospects d’emprunter à moins cher, voire d’emprunter tout court ce qui n’était pas toujours possible avec la valeur des fixes qui rendaient l’endettement de nombreux ménages trop juste ! Aujourd’hui, beaucoup de personnes font un rachat de crédit à taux révisable, car ce dernier se situe souvent entre 2.5 % et 3.5 % au taux réel contre au moins 2 points de plus pour les fixes.

Souvent, on emrpunte donc à taux révisable en se réservant la possibilité de repasser à taux fixe en cas de remontée des taux. En cas de passage à taux fixe en rachat de crédit, quels sont les mécanismes, les frais et les nouveaux taux obtenus ?

Les indices utilisés par les banques varient d’un établissement à l’autre. Certains adossent leur taux fixe sur des obligations assimilables du trésor (appelées OAT), d’autres sur des TEC 10 et d’autres encore sur des indices moins connus tels que les taux du secteur privé long terme fin de mois. Si l’on prend ce dernier, le calcul de passage d’un révisable à un fixe est simple : si la banque prend une marge de 2 % celle-ci sera appliquée sur l’Euribor 1 mois qui vaut 0.49 % donnant ainsi un taux réel de 2.49 % alors qu’à taux fixe, ce taux sera de 3.9 % (valeur du taux du secteur privé) + la marge de 2 %, soit 5.9 % ! l’écart entre les deux est donc bien de 3.4 % soit quelques dizaines d’€uros d’écart…

Autres articles :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

consequat. sed risus mi, venenatis eget leo Donec pulvinar in
Retour en haut