Plafonds du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt immobiliers ?

/

La Loi TEPA qui a mis en place des mesures en faveur du pouvoir d’achat des consommateurs prévoit-elle des plafonds du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt immobiliers sur la résidence principale.

Oui, la Loi Tepa a prévu des plafonds du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt. Que ce soit au titre de la première année qui ouvre droit à un crédit d’impôt égal à 40 % des intérêts du prêt immobilier ou pour les quatre années suivantes qui ouvrent droit à 20 %, il y a des seuils à ne pas dépasser.

Le montant pris en compte par l’administration fiscale est en effet limité à 3 750 €uros pour un célibataire et du double, à savoir 7 500 €uros pour un couple. Ces montants font par ailleurs l’objet de majorations du crédit d’impôt en fonction de la composition du foyer fiscal. Su l’un des deux emprunteurs est handicapé, ces deux valeurs sont doublées. Enfin, 500 €uros/an sont à rajouter par personne à charge.

Rappelons que les deux conditions requises pour avoir droit à ce crédit d’impôt sont la résidence en France et l’acquisition de sa résidence principale.

Default thumbnail
Précédent

Le statut d'auto-entrepreneur conditionne les créations de sociétés !

Default thumbnail
Suivant

Taux du crédit d'impôt appliqué aux appareils de chauffage ?

Derniers articles de News

leo elit. facilisis consectetur vel, justo risus. at