Plan d’Épargne Retraite (PER) : ce que vous pouvez déduire de votre revenu imposable

/
Plan Epargne Retraite : calcul déduction revenu imposable
Plan Epargne Retraite : calcul déduction revenu imposable - ©Towfiqu barbhuiya, CC0 Creative Commons

Le PER est sans doute le Produit d’épargne le plus apprécié de nombreuses personnes afin de mieux préparer la retraite. Son fort engouement est sans doute dû aux avantages fiscaux qu’il saura en mesure d’offrir. Pourtant, ceux-ci présentent des limites. Quel est donc votre gain en ce qui concerne votre revenu imposable pour cette année ?  Gilles Belloir, le directeur général du courtier en ligne Placement-direct.fr apporte des explications.

La solution la plus adoptée pour la préparation de retraite

Ayant vu le jour le 1er janvier 2019, le PER est connu comme étant le nouveau produit d’épargne qui se destine spécialement à la préparation de la retraite. Ceci existe dans une version individuelle qui permet d’offrir à l’épargnant l’opportunité de réaliser des versements venant en déduction d’un revenu imposable.

Avec ce produit d’épargne, il vous est possible de bénéficier d’économie d’impôt qui va sans doute dépendre de vos taux marginaux d’imposition ou TMI. À savoir que ces derniers consistent aux taux d’imposition de la tranche la plus haute des revenus.

Une déduction de revenus imposables

Il est entièrement possible de connaître le montant maximum de versements déductibles à partir du PER en se reportant à la dernière page d’avis d’imposition 2021. Ceci a été en place depuis cet été. Une rubrique « PLAFOND ÉPARGNE RETRAITE » est en effet disponible et met en avant le plafond pour les cotisations versées pour cette année. Bien évidemment, l’ensemble des sommes versées sur un PER individuel pendant une année peut réaliser une déduction des revenus imposables de l’année concernée. Effectivement, cela se réalise dans la limite d’un plafond global. Ceci est fixé pour chaque membre du foyer fiscal.

Le plafond de déduction

Cette limite doit être égale au plus élevé des revenus professionnels de 2020 qui est de 10%. Celle-ci regroupe également de nets de cotisations sociales ainsi que des frais professionnels. La déduction maximale est de 32 909 euros pour cette année. Celle-ci doit également être représentée par les 10% du plafond annuel de la Sécurité sociale PASS de 2020.

Le plafond peut parfaitement être mutualisé entre conjoints pour optimiser les avantages. Aussi, il est tout à fait possible de profiter du plafond des enfants de l’épargnant en les faisant adhérer à un PER.

Source Lerevenu

Précédent

Regard sur la guerre contre la crypto et les interdictions déployées par les gouvernements

Suivant

L’évolution de Cardano et les étapes à venir pour un déploiement plus fort qu’Ethereum

Derniers articles de Epargne