Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Prêts immobiliers pour retraités : Crédit Foncier et CIF en tête !

dans Brèves/News

C’est bien connu, plus on avance dans l’âge, plus il est souvent délicat d’obtenir des prêts immobiliers en raison très souvent de la couverture d’assurance qui rend parfois l’opération onéreuse. Fort heureusement, certains établissements ont évolué en la matière et tiennent aujourd’hui compte du vieillissement naturel de la population qui rend ces financements moins difficiles, et articulent aussi leur garantie sur des supports autres que la traditionnelle couverture décès et invalidité. Certains établissements ont une longueur d’avance !

Crédit Foncier et Crédit Immobilier de France en avance pour les prêts immobiliers pour retraités :

Une fois franchi le cap des 55 à 60 ans, il n’était auparavant pas simple de trouver un financement pour acheter une résidence secondaire ou une résidence pour couler des jours de retraite paisibles. La donne a changé et certains établissements en ont même fait l’un de leur principal cheval de bataille : c’est notamment le cas du CIF et du Crédit Foncier qui ont tout deux développé des formules judicieuses.

Le crédit Foncier dispose de son produit-phare « Foncier Reversimmo » qui s’adresse aux personnes d’au moins 65 ans et souhaitent réaliser d’importants travaux. En contre-partie d’une prise de garantie hypothécaire et sans examen de santé, l’emprunteur peut bénéficier d’un prêt pouvant aller jusqu’à 20 000 € en fonction de la valeur expertisée du bien immobilier.

Ce n’est qu’au décès des emprunteurs que la banque exige son capital augmenté des intérêts échus aux héritiers ou bien demande à ces derniers de lui confier la vente du bien. Ce mécanisme ne peut bien entendu pas fonctionner en cas de cession ou de démembrement immobilier. Il s’agit d’une sorte de viager exceptionnel !

Le Crédit Immobilier de France a lui développé une autre formule : celle du prêt hypothécaire cautionné. La société de cautionnement immobilier est en l’occurrence la CNP qui permet aux personnes de plus de 60 ans propriétaires d’emprunter sans souscrire à une assurance-décès. ces personnes peuvent emprunter jusqu’à 70 % de la valeur vénale de leur logement à taux fixes. Si l’un des emprunteurs est amené à décéder avant l’issue du crédit, c’est la CNP qui rembourse le prêteur !

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Brèves

Retour en haut