Quelles sont les villes à fort potentiel pour un investissement locatif en 2022 ?

//
ville route

La crise sanitaire a fortement remanié le marché immobilier. L’attractivité de certaines grandes villes françaises a été décuplée, tout en conservant des prix abordables et un potentiel locatif attractif, d’autres ont perdu beaucoup d’intérêts et n’ont plus la côte auprès des français, alors où peut-on investir en 2022 ?Certaines villes sont plus rentables que d’autres et ont un potentiel de valeur ajoutée élevé. Mais l’emplacement n’est pas la seule clé d’un investissement locatif réussi.

Immobilier locatif : quelles perspectives pour l’année à venir ?

Le dernier baromètre LPI/Seloger confirme que les prix des logements dans les villes moyennes ont explosé en 2021. Les tendances du marché immobilier dans les grandes villes marquées par des hausses de prix excessives ont changé, mais les progrès ont été lents au cours de la même période. Cependant, il existe encore des possibilités de négociation dans certains domaines.

Ce n’est un secret pour personne que les taux d’intérêt des prêts bancaires ont été historiquement bas ces derniers mois. Cette baisse a commencé à la fin de la crise en 2007-2008, et n’a cessé de diminuer pour atteindre le niveau le plus bas de 1,14 % en 20 ans à la fin de 2019. Pour rappel, le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers était de 5% fin des années 2000.

Les professionnels de l’immobilier l’ont confirmé : 2021 a été une année extraordinaire. Le marché est guidé par de nombreux indicateurs, et bien sûr, les faibles taux d’intérêt sur les emprunts ne sont pas étrangers à cela. Selon les données de l’Insee, l’indice des prix a augmenté d’environ 22 % entre 2010 et 2020. Concrètement, cela signifie que la vitalité du marché est bien présente.

De plus, la suppression de la taxe d’habitation en 2020 a réduit encore les freins à l’achat d’un logement. En effet, le montant de cette taxe locale a progressivement diminué au cours des deux dernières années. Depuis 2020, elle est désormais totalement supprimée pour 80 % des ménages français.

Il est donc idéal d’acheter un bien immobilier dans cette situation : les taux d’intérêt sont bas, et l’offre de biens est suffisante bien que réduite. Même si le prix monte, investir dans la pierre reste une opération rentable et sûre.

Quelles sont les villes à cibler pour les investisseurs ?

La localisation doit être le premier critère… Les investisseurs choisissent généralement des villes proches de leur résidence. Cependant, les barrières géographiques semblent disparaître progressivement. « Nos clients ont tendance à aller plus loin et à confier la gestion », précise Manuel Ravier, fondateur de la société d’investissement clé en main Investissement-locatif.com, qui préconise de privilégier les villes où la qualité de vie est bonne. Ces villes sont particulièrement recherchées depuis les confinements.

“C’est le cas à Metz, Rouen, Bordeaux, Lille…”, la société a soutenu et accompagné plusieurs projets avec une marge brute de plus de 6%, comme l’achat d’un T2 de 36m² avenue d’Epernay à Reims pour 114.000 euros ou un T3 de 66m² à Metz Avenue de Strasbourg pour un montant de 155.150 euros..

Pourtant, si cette opération peut être tentante, « acheter loin de chez soi peut parfois être risqué », prévient Stéphane Desquartiers, fondateur de La Maison de l’Investisseur. « Selon moi, l’investissement local doit être propice à une meilleure gestion du bien, notamment pour les locations meublées. Même avec un gestionnaire, le propriétaire doit parfois contrôler la relation avec les locataires », poursuit l’expert.

Grâce à des prix très raisonnables et un marché locatif sain, notamment Reims ou Le Mans, à moins d’une heure de train de Paris, les villes TGV ont un grand potentiel. Plus généralement, les investisseurs peuvent étudier attentivement les villes qui rejoignent Paris en moins d’une ou deux heures en TGV. Surtout qu’il sera plus facile de s’y rendre si nécessaire.

En revanche, le taux d’inoccupation locative et le taux de chômage doivent être soigneusement étudiés avant de se lancer. De plus, le meilleur conseil est d’étudier attentivement les annonces immobilières de location et de vérifier si l’offre comprend des appartements meublés ou des appartements en colocation, etc.

Précédent

7 500 Bitcoins perdus : un ingénieur gallois sollicite la NASA pour les récupérer

Suivant

Impôt minimum mondial : l’OCDE dévoile les modalités pour les entreprises

Derniers articles de Immobilier