Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Rachat de crédit immobilier ou rachat de crédit consommation ? Les astuces pour choisir !

dans Brèves/News

surf-financeEntre rachat de crédit immobilier et rachat de crédit consommation, que choisir ? Tel est bien souvent le dilemme auquel les internautes qui réalisent une simulation de rachat de crédit en ligne sont confronté. Quels sont les critères essentiels qui permettent de faire son choix définitif et surtout n’y a-t-il pas quelques astuces à connaitre pour éviter certains pièges et autres écueils ? Pour savoir quelle est l’articulation définitive que vous privilégierez, vous devez vous poser certaines questions de fond.

En premier lieu, ce choix s’offrira à vous, si vous êtes propriétaire. C’est seulement dans ce cas que vous vous demanderez si un rachat de crédit immobilier, c’est à dire une restructuration globale, est préférable à un rachat de crédit consommation. Si le taux de votre prêt immobilier est bas et intéressant, vous n’avez sans doute pas tellement intérêt à le racheter en même temps que vos crédits à la consommation, sauf si ces derniers représentent une enveloppe importante qui nécessite une prise de garantie afin qu’une banque accepte d’intervenir et à moins que vous n’ayez besoin d’une trésorerie non affectée tout aussi importante.

Attention, ne confondez pas rachat de crédit immobilier et renégociation immobilière qui sont des opération sbien ditinctes et qui ne font pas appel aux mêmes interlocuteurs. Une renégociation de crédit immobilier est synonyme de recherche de taux ou de meilleurs conditions de crédit, alors qu’un rachat de crédit immobilier est un financement ayant pour objet de racheter tous ces prêts pour réduire son endettement.

Si vous savez que vous revendrez votre bien dans les années à venir, vous avez peut-être intérêt à faire un crédit hypothécaire pour jouer la durée, diminuer ainsi votre endettement le plus possible en veillant à obtenir un rachat de prêt qui ne fera pas l’objet de pénalités en cas de remboursement anticipé consécutif à la vente du bien. Renseignez-vous : ça existe !

Si vous ne souhaitez pas faire reprendre votre encours immobilier ou que vous êtes locataire, un rachat de crédit consommation peut-être judicieux, car plafonné à des durées plus courtes – 12 ans maxi contre 25 à 30 en crédit avec garantie – le coût du crédit de ce dernier sera bien moindre. Attention, les taux de ces derniers sont malgré tout plus élevés que ceux des rachats de crédit immobilier. En outre, ils ne permettent pas d’emprunter plus de 15 à 20 000 €uros de trésorerie non affectée…

C’est en fonction de vos projets à court, moyen et long termes qu’il faut vous que vous fassiez votre choix !

Lien utile : simulation rachat de credit

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Brèves

commodo risus. fringilla odio dapibus quis lectus
Retour en haut