Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Rachat de crédit sous forme de prêt cautionné : quels avantages ?

dans News/Rachat de crédit

Depuis maintenant quelques années, les banques de dépôts ont développé une autre forme de garantie immobilière par l’intermédiaire du cautionnement mutuel. Ce procédé consiste à faire intervenir une société de cautionnement mutuel qui se porte garante pour les emprunteurs auprès de l’organisme financeur. Certains noms tels que Crédit Logement ou encore Crédilog sont désormais connus du grand public.

La formule n’a pas tardé à faire des émules et depuis maintenant quelques temps, les organismes du rachat de crédit s’en sont inspirés afin d’élargir leur gamme de produits commercialisés auprès de leurs prospects. En rachat de crédit, le prêt cautionné présente plusieurs avantages. Rappelons tout d’abord que ce dernier ne peut être attribué qu’à des propriétaires puisque le cautionnement porte certes sur un prêt, mais en contre-partie de l’existence d’un bien immobilier qui n’est peut-être pas hypothéqué, mais qui fait malgré tout l’objet d’une clause de non aliénation du bien en question dans le contrat.

C’est précisément la nature de la garantie qui change : avec le prêt cautionné, il n’y a pas de prise de garantie hypothécaire de premier rang sans concurrence. Cela évite un passage chez le notaire ainsi que les émoluments correspondants. Cela simplifie considérablement le processus d’instruction de votre dossier dans la banque qui le présente à son organisme mutualiste et n’a donc pas besoin de l’envoyer chez un notaire. Par ailleurs, le cautionnement engendre des frais quelque peu moins onéreux qu’une prise de garantie hypothécaire et surtout lorsque votre rachat de crédit arrive à son terme, vous récupérez environ 90 % de la caution que vous aviez versée initialement…Un avantage non négligeable, sachant par ailleurs que le montant de la caution est provisionnée dans l’enveloppe globale de votre rachat de crédit.

Un prêt cautionné est donc avantageux, mais ne peut pas être financé dans tous les cas de figure. Si d’aventures votre dossier est tendu parce que vous avez des rejets, des impayés ou bien encore un fichage bancaire, une telle formule est exclue. La nature de vos créances revêt aussi une réelle importance : si vous avez des retards d’impôts ou des créances sociales, là encore une société de cautionnement mutuel refusera de vous couvrir. Si votre ratio hypothécaire est trop élevé ou que les calculs d’endettement font apparaitre des chiffres tendus, là encore le cautionnement ne sera pas envisageable.

En conclusion, les rachats de crédits peuvent prendre la forme d’un prêt cautionné, mais à la condition d’avoir un dossier recevable, dans le cas où vous auriez des créances non éligibles, c’est bel et bien vers un prêt hypothécaire qu’il faudra se pencher !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

Aliquam libero commodo commodo ut felis Phasellus venenatis,
Retour en haut