Les raisons qui ont poussé Tesla à vendre ses Bitcoins

/
Elon Musk homme d'affaires

Tesla a vendu 75% de ses bitcoins au deuxième trimestre de cette année. L’entreprise d’Elon Musk a été contrainte de libérer rapidement des liquidités, craignant que les restrictions en Chine n’affectent ses performances financières.

Tesla fait état d’une perte de 300 millions de dollars

Ce fut un peu “je t’aime, moi non plus” entre Elon Musk et Bitcoin. Tesla Inc., symbole de l’influence des startups technologiques, a été l’un des premiers à investir dans les crypto-monnaies, en particulier le bitcoin.

En février 2021, la société américaine a investi 1,5 milliard de dollars dans la première crypto-monnaie, Bitcoin. À l’époque, Tesla vantait le “potentiel à long terme” de ces nouvelles monnaies numériques et agissait comme un catalyseur pour un marché qui était sur le point de culminer.

Dans la foulée, le groupe laissait la possibilité aux Américains d’acheter ses véhicules électriques avec de la crypto-monnaie. Puis, dénonçant la consommation d’électricité dans le secteur minier, Tesla n’a pas tardé à abandonner les paiements en bitcoins. Musk, cependant, a promis de revenir sur sa décision une fois que les mineurs seraient passés en grand nombre aux énergies renouvelables.

Un an et quelques mois plus tard, le constructeur de voitures électriques a vendu 75 % de son trésor pour 936 millions de dollars. La société dispose actuellement d’environ 218 millions de dollars de réserves de bitcoins.

Lors d’un dernier appel avec les investisseurs, Elon Musk a précisé que Tesla a vendu une grande partie de sa crypto-monnaie pour une moyenne de 29 000 $. Une vente massive qui a probablement entraîné une baisse du prix du Bitcoin en exerçant une pression vendeuse.

Cependant, depuis novembre 2021, le prix du Bitcoin a chuté de 66 %. La baisse a coûté à la société américaine environ 300 millions de dollars (environ 294 millions d’euros). Deux mois avant la revente, la valorisation des actions de Tesla en Bitcoin était tombée en dessous du prix d’achat initial.

La fragilité du marché chinois responsable de la vente de Bitcoins ?

Elon Musk a donné des éléments de réponse après la publication des résultats. « La raison pour laquelle nous avons vendu une grande partie de nos avoirs en bitcoins est que nous ne savions pas quand les blocages de Covid en Chine allaient s’alléger, il était donc important pour nous de maximiser notre position de trésorerie », a déclaré le patron de Tesla.

En fait, même si la Chine a interdit les crypto-monnaies, le marché chinois est extrêmement important pour le fabricant de véhicules électriques. Tesla y a construit une immense usine et la Chine est son deuxième marché de vente après les États-Unis.

Au cours du second semestre de l’année, les autorités chinoises ont décrété une série de restrictions pour endiguer une résurgence des cas de coronavirus. Les mesures ont pénalisé de nombreuses usines de production, y compris l’infrastructure de Tesla.

La Gigafactory de Shanghai a également été contrainte de fermer pendant plusieurs jours. Par la suite, l’usine a mis en place un système en circuit fermé pour redémarrer la production. Plus précisément, les travailleurs sont obligés de dormir, de manger et de vivre dans les usines.

Malgré ces mesures, la production de VE est encore bien en deçà des attentes. Obligée de subir les décisions du gouvernement chinois, Tesla craint que les restrictions n’affectent négativement ses performances financières. C’est pourquoi l’entreprise libère de l’argent en revendant ses crypto-monnaies.

Le fondateur de Tesla a assuré que la décision n’a rien à voir avec les possibilités offertes par Bitcoin. Elon Musk a également noté que les investisseurs ne doivent « voir aucun jugement sur le Bitcoin ». Il est tellement convaincu de l’avenir des crypto-monnaies qu’il a même déclaré qu’il était ouvert à l’idée que Tesla rachète du Bitcoin à l’avenir.

Pourtant, Elon Musk était très peu enthousiaste lorsqu’il a abordé le sujet. Lors de la conférence téléphonique, il a rappelé que Tesla ne se concentrait pas sur les crypto-monnaies, mais sur “l’émergence de l’énergie durable”.

Précédent

La suppression d’une taxe pour tous les français !

Suivant

Aptos lève 350 millions de dollars, FTX encore dans le coup

Derniers articles de Crypto