Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Rejet du plan de relance de l’automobile

dans Finance/News

Après avoir connu une bonne semaine de hausse, le Cac 40 finit sur une note négative avec un indice à 3 143 points, c’est à dire en baisse de – 4.73 %. Cette tendance est motivée par le refus du Sénat américain de financer le plan de relance de l’automobile. Pourtant, la Maison Blanche avait poussé pour que l’opération s’enclenche, mais sans obtenir gain de cause. En conséquence, General Motors évoque un réel dépôt de bilan et de nombreux quotidiens outre-Atlantique parlent de la « Fin du Fordisme ». Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, Bank of America vient par ailleurs d’annoncer que la vague de licenciements à laquelle l’établissement va procéder pourrait concerner jusqu’à 35 000 personnes. Ceci vient encore un peu plus plomber la morosité ambiante.

Ces événements ne sont bien entendu pas sans conséquence pour le Vieux Continent où la Livre Sterling vient de toucher son plus-bas depuis bien longtemps à 1.12 €uros. Dans l’Hexagone, Alcatel-Lucent va sans doute limoger 1 000 postes de cadres dans les prochaines semaines. Le dernier sommet européen qui a vu Nicolas Sarkozy présider l’Union s’est cloturé cette nuit sur deux décisions majeures : d’une part que les Etats-membres se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effets de serre d’ici 2 020, exceptés certains secteurs industriels, et que dans le cadre du plan de relance européen, certains secteurs à forte main-d’oeuvre fassent l’objet d’un réduction temporaire de TVA.

Du côté des principales devises et monnaies, on notera que la parité €uro/dollar renforce la monnaie européenne au détriment d’un billet vert qui cote pour l’heure 1.32. L’euribor 1 an poursuit sa détente à 3.51 % tandis que le baril de brut est retombé de 5 % à 45.7 $.

Derniers articles de Finance

non odio Phasellus mattis suscipit accumsan eleifend elementum vel, sit
Retour en haut