Réponses organismes rachat de dettes

Quand un organisme peut-il faire un rachat de dettes sociales ou fiscales ? Toutes les réponses que j’ai reçues sont négatives !!

 

Le rachat de dettes est souvent plus délicat qu’un rachat de crédit qui a pour objectif de reprendre dans la même enveloppe des crédits à la consommation tels que des revolving ou des réserves. Des dettes sociales et fiscales sont des créances malgré tout plus spécifiques qui demandent une appréciation encore plus pointue de la part des organismes. Leur rachat sous forme de prêt personnel est souvent refusé en raison de l’absence de garantie. Vos refus successifs sont peut-être liés au fait que vous n’êtes peut-être pas propriétaire.

 

D’autres motifs peuvent légitimer le refus d’une intervention comme la pérénité ou l’insuffisance des revenus ou du reste à vivre. Un endettement trop lourd inquiète aussi les organismes tout comme une situation trop dégradée : un commandement de payer ou un commandement de saisie rend souvent une intervention délicate, voire impossible.

 

De façon générale, demandez à l’organisme pour quoi ses réponses sont négatives. A défaut, questionnez le courtier par lequelle vous êtes passé.

Default thumbnail
Précédent

Taux prêt immobilier pour SCI

Default thumbnail
Suivant

Blocage remboursement partiel d'un crédit

Derniers articles de Questions

mattis in ut porta. justo massa consequat. adipiscing lectus