Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Restructuration de dettes financières : les créances rachetées

dans News/Rachat de crédit

En matière de restructuration de crédits, on oublie trop souvent que les banques spécialisées ne proposent pas seulement de racheter des crédits à la consommation, prêts immo et autres réserves d’argent, mais permettent aussi d’inclure dans l’enveloppe diverses dettes financières. Focus.

La Banque de France a tout récemment publié un bulletin d’information soulignant que les dossiers présentés en commission de surendettement incluaient un peu plus de 9 créances parmi lesquelles on dénombre 5.4 dettes financières en moyenne. Ceci implique que les autres créances revêtent un tout autre caractère, à savoir des découverts bancaires (1.3 en moyenne) ainsi que des dettes de charges courantes telles que retards d’impôt, retards de loyer ou de factures en tout genre.

Le parallèle avec les dossiers présentés aux banques spécialisées en rachat de crédit est évident, les créances étant très semblables. C’est sans doute pour cette raison que les acteurs du marché ont depuis longtemps articulé leur offre autour d’un rachat global. Pour eux, un retard d’impôt ou de loyer équivaut à une ligne de crédit. Ces créances diverses sont donc distinguées d’une éventuelle trésorerie qui peut par ailleurs être elle aussi incluse au financement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

elit. quis, Lorem commodo ut ut nec
Retour en haut