Sam Bankman-Fried, en détention à Fox Hill, risque 115 ans de prison

/
sbf prison

Sam Bankman-Fried fait l’objet de huit chefs d’accusation qui pourraient lui valoir jusqu’à 115 ans de prison. Emprisonné aux Bahamas avant son extradition, il souffrirait de dépression. Ses avocats ont exigé sa libération en échange d’une caution de 250 000 dollars et d’un bracelet électronique. Leur demande a été refusée.

La demande de liberté sous caution refusée

Selon Forbes, Sam Bankman-Fried souhaitait débuter son discours à la Chambre des représentants mardi par ses mots : “J’ai déconné”. Son arrestation et ses poursuites ne lui en donneront pas l’occasion.

L’ancien propriétaire de la plateforme de trading de crypto-actifs FTX a été placé en garde à vue par les autorités des Bahamas dans la soirée du lundi 12 décembre. Il pourrait bientôt être extradé vers les États-Unis pour faire face aux accusations des autorités de son pays d’origine.

Le mardi 13 décembre, un juge des Bahamas a rejeté une demande de libération sous caution du fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, et de ses avocats. Quelques heures plus tard, le ministère américain de la Justice a accusé le trentenaire d’avoir détourné des milliards de dollars et d’avoir enfreint les lois électorales américaines. Son arrestation était à la demande des États-Unis.

Ses avocats ont exigé sa libération en échange d’une caution de 250 000 dollars (alors qu’il ne lui reste officiellement que 100 000 dollars) et d’un bracelet électronique. Il souffre d’insomnie et de dépression. Sa détention constituerait une menace pour sa santé.

La demande a été ajournée par le juge qui estime le risque de fuite trop important et a rejeté la demande de son avocat.

“Les Bahamas et les États-Unis ont un intérêt commun à tenir pour responsables tous les individus associés à FTX qui ont pu trahir la confiance du public et enfreindre la loi”, a déclaré le Premier ministre des Bahamas, Philip Davis.

SBF va désormais devoir s’expliquer devant le tribunal. Les accusations portées contre lui sont très graves. Il a été inculpé de 8 chefs d’accusation (escroquerie, blanchiment d’argent, etc.) par le Tribunal fédéral du district sud de New York, celui qui avait fait condamner Bernard Madoff à 150 ans de prison. Sam Bankman-Fried, lui, risque 115 ans de prison.

En détention à Fox Hill en attendant l’extradition

Pour rappel, SBF a été arrêté lundi aux Bahamas à la demande des autorités américaines. Il a été inculpé devant un tribunal américain de huit chefs d’accusation, dont deux chefs de complot de fraude électronique et un chef de blanchiment d’argent, “chacun passible d’une peine maximale de 20 ans de prison”, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Mais SBF fait face à d’autres accusations, notamment de complot en vue de commettre une fraude en valeurs mobilières et de violations des lois électorales, “chacune étant passible d’une peine maximale de cinq ans de prison”, a déclaré Bloomberg.

Il est également accusé d’avoir versé à des politiciens d’importantes sommes d’argent “volées” à des investisseurs pour “acheter de l’influence” à Washington.

“Nous alléguons que Sam Bankman-Fried a construit un château de cartes sur une base de tromperie tout en disant aux investisseurs que c’était l’un des bâtiments les plus sûrs de l’industrie crypto”, a déclaré Gary Gensler, président de l’autorité supervisant Wall Street, la SEC, dans un communiqué.

Alors que les avocats de SBF ont demandé la libération sous caution de son client, Sam Bankman-Fried a été placé en détention provisoire à la prison de Fox Hill aux Bahamas jusqu’à une audience d’extradition le 8 février.

Fox Hill est la seule prison des Bahamas réputées pour ses très mauvaises conditions de détention. En fait, selon le rapport 2020 sur les droits de l’homme publié par le département d’État américain, les Bahamas ont “l’un des taux d’incarcération les plus élevés au monde, avec 409 personnes détenues pour 100 000 habitants”.

Précédent

La taxe foncière risque d’augmenter de 52% à Paris !

Suivant

Enfin ! Le premier ralentissement de la hausse des taux de la Fed

Derniers articles de Crypto