Le SPD allemand souhaite inclure le gaz dans la taxonomie de la finance verte de l’UE

/
Berlin, Allemagne
Berlin, Allemagne - ©wal_172619, CC0 Creative Commons

Le gaz joue une fonction capitale dans la transition énergétique. Selon un porte-parole de l’économie et l’énergie du parti social-démocrate allemand SPD, cette énergie doit figurer dans la taxonomie de la finance verte de l’UE.

Le gaz doit se figurer dans la taxation de la finance verte de l’UE

Le gaz présente une importance inégalée dans la transition vers une énergie propre. Il mérite selon le SPD allemand de refléter dans la taxonomie. Ceci a été déclaré par Bernd Westphal, le législateur allemand du SPD, durant un évènement organisé par le groupe de réflexion Agora Energiewende à Berlin. Son rôle naturel en tant que dernier combustible fossile doit être considéré. Il est connu comme étant le passage vers l’ère du renouvelable.

L’importance de  l’introduction dans la taxonomie de la finance verte de l’UE réside dans la possibilité de labellisation des investissements. Les industries peuvent donc être financées par des milliards d’euros.

Vers le recours à l’énergie renouvelable

À savoir que le gaz naturel reste une solution efficace pour réduire le recours au minerai de fer dans l’industrie sidérurgique. Ceci se montre moins polluant que la fabrication d’acier qui dans tous les cas opte pour du charbon à coke. Bernd Westphal  affirme également que le gaz naturel peut même être utilisé pour assurer la production de l’électricité ainsi que la chaleur.

Le SPD est une enseigne qui a gagné les élections fédérales qui se sont déroulées le 26 septembre 2021. C’est de cette manière qu’il est en négociations avec les Verts ainsi que le parti libéral FDP. Le partenariat est dans le but de former une coalition appelée « aux feux de la circulation ».

Une énergie d’une importance capitale en Allemagne

L’importance du gaz reste particulièrement nette en Allemagne malgré le fait que le pays sort du charbon ainsi que l’énergie nucléaire. C’est la raison pour laquelle un nouveau gazoduc a été mis en place. Aucune pénurie en gaz n’est donc susceptible pour l’Allemagne. À savoir que ce gazoduc permet l’approvisionnement des consommateurs allemands grâce à la présence d’un grand acheminant.

Pourtant, le PDG de la société énergétique RWE explique  que le pays a besoin de nouvelles centrales à gaz. Face à ce souhait du SPD pour que le gaz entre dans la taxonomie de la Finance verte, il reste à savoir si gouvernement soit opérationnel ou non.

Source Euractiv

Précédent

Immobilier : les petites communes ne cessent de séduire

Suivant

Shiba Inu dépasse Chainlink et prend place dans le top 15 des cryptoactifs

Derniers articles de Finance