Tesla vend ses Bitcoins !

/
Tesla Factory - ©tesla.com

Hier soir, mercredi 20 juillet, l’ensemble du marché de la cryptographie a été surpris d’apprendre que Tesla, détenue par le fantasque milliardaire Elon Musk, a vendu 75 % de ses avoirs en Bitcoin pour près d’un milliard de dollars fin juin. La raison et les circonstances de cette vente massive sont devenues plus claires quelques heures après cette annonce.

930 millions pour améliorer le bilan du deuxième trimestre

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla n’est plus l’une des plus grandes sociétés à détenir des bitcoins. En publiant ses comptes du deuxième trimestre, la société a annoncé avoir vendu 75% de ses avoirs en bitcoins pour 936 millions de dollars. Son investissement était en perte depuis deux mois.

Après avoir voulu s’exposer, de manière toujours plus importante en 2021, la chute de la valeur du marché crypto pousse Tesla à se protéger. Personne ne s’attendait à ce retournement de situation pour Tesla. L’entreprise a acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoin en février 2021, contribuant à une dynamique haussière, la pièce atteignant plus de 58 000 dollars le mois suivant.

Avec MicroStrategy, la société qui détient le plus de bitcoins, Tesla est l’une des figures de l’adoption institutionnelle de la crypto-monnaie.

Mais sous l’influence d’Elon Musk, sa direction nous a montré que la relation entre Tesla et Bitcoin pouvait se détériorer rapidement. L’amour inconditionnel s’est arrêté lorsque des messages ont fait surface sur l’impact environnemental des opérations de blockchain d’actifs numériques. En mai 2021, la société a supprimé Bitcoin de ses méthodes de paiement. Maintenant, vous ne verrez plus autant de bitcoins dans sa trésorerie.

Dans le cadre de ses comptes du deuxième trimestre 2022, Tesla, le célèbre constructeur de voitures électriques détenu par le milliardaire Elon Musk, a annoncé qu’il avait cédé 75 % de ses avoirs en Bitcoin en échange d’une conversion en monnaie fiduciaire pour un montant de 936 millions de dollars.

« En fin de trimestre, les équivalents de trésorerie et les titres négociables à court terme ont augmenté successivement de 902 millions de dollars […] A la fin du deuxième trimestre, nous avons converti environ 75 % de nos achats de bitcoins en monnaie fiduciaire. Les conversions du 2ème trimestre ont ajouté 936 millions de dollars de liquidités à notre bilan. »

Tesla vend ses bitcoins à cause de la Chine ?

Lors d’une conférence téléphonique après que Tesla a annoncé son bilan pour le deuxième trimestre 2022, Elon Musk a passé en revue plus en détail ce qui a conduit son entreprise à vendre 75 % du bitcoin, d’une valeur estimée à 936 millions de dollars.

« La raison pour laquelle nous avons vendu une grande partie de nos avoirs en bitcoins est que nous n’étions pas certains de la date à laquelle les confinements COVID en Chine allaient s’alléger. Il était donc important pour nous de maximiser notre position de trésorerie, étant donné ce degré d’incertitude » indique Elon Musk.
Alors que l’élan haussier a profité à Bitcoin pour la semaine, de nombreux analystes s’attendent à des perspectives baissières. Le seuil de 24 000 $ est très fragile, et beaucoup pensent que le Bitcoin retournera en dessous du support des 20 000 $. Suffisant pour maintenir l’investissement Bitcoin de Tesla dans le rouge pendant longtemps.

Pour une entreprise cotée en bourse, difficile de ne pas vouloir se protéger des myriades de pénuries et d’inflation causées par le pétrole qui menace la consommation.

Tesla détient toujours environ 10 000 bitcoins, soit environ 230 millions de dollars aux prix actuels. Le volume est encore important, mais dans tous les cas, cela sort l’entreprise du petit club des grands acteurs et des grands détenteurs de Bitcoin.

Précédent

Droit et fiscalité : quels statuts pour un joueur de poker pro ?

Suivant

Quels contribuables vont recevoir un remboursement d’impôts cet été ?

Derniers articles de Crypto