Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Week-end noir aux Etats-Unis…

dans Finance

Après avoir clôturé en nette hausse vendredi soir à +1.97 %, la place financière de Paris débute cette journée avec une chute vertigineuse à – 3.59 %, c’est-à-dire à 4 177 points pour l’heure.

La faute à un week-end noir aux Etats-Unis qui pourrait bien précipiter les finances mondiales dans le rouge.

En effet, les pouvoirs publics américains n’ont pu réaliser une seconde fois le récent tour de force qui leur avait réussi pour sauver Fannie Mae et Freddie Mac… Ainsi les troisième et quatrième banques d’affaire de Wall Street sont au bord de la liquidation judiciaire : une première dans l’histoire financière du pays… Après avoir cru à la reprise par le britannique Barclay’s, Lehman Brothers file désormais vers une inexorable faillite. La banque anglaise jugeant finalement les garanties insuffisantes. Quant à Merrill Lynch, son sort sera sans doute plus heureux via le probable rachat de cette dernière par Bank of America pour un montant d’environ 38.25 milliards de dollars.

Ces désastres financiers sont bien entendus la conséquence des pertes colossales liées aux crédits adossés aux fameux subprimes… Il est aujourd’hui certain que ces placements à risque auront des répercussions jusqu’en 2009 et le pire est peut–être encore à venir…lorsque les banques européennes ayant injecté de l’argent dans ce marché révèleront leurs chiffres du troisième trimestre !

Autre monstre de la finance à pâtir de la situation : AIG Vie qui a perdu pied tout au long de ce week-end ! Après une chute de près de 31 % de son action, le groupe tente encore de lever les fonds nécessaires à un sauvetage in extremis…qui en cas d’échec obligerait l’institution à céder en totalité certaines de ses activités telles que sa filiale de financement de l’aéronautique, ILFC.

Bien entendu, le contre coup de ce week-end noir est la chute du dollar : cette dernière a d’ores et déjà été sévèrement amorcée dans les pays asiatiques et pourrait bien rapidement s’étendre à l’ensemble de l’Europe dans les heures qui viennent. Le dollar qui se raffermissait pourrait bien perdre du poil de la bête dans les heures qui viennent…

Derniers articles de Finance

diam ut pulvinar consequat. libero. neque.
Retour en haut