Endettement rachat de crédit : quelle limite ?

/

De nombreux internautes réalisant des simulations de rachat de crédit en ligne s’interrogent sur le motif de certains refus. Or ceux-ci sont entre autres souvent motivés par des critères d’endettement relativement mal connus.

Les critères d’endettement en rachat de crédit varient de ceux habituellement retenus par les banques de dépôt dans le cadre par exemple de l’octroi d’un prêt immobilier. Traditionnellement, les banques considèrent que tant que l’endettement d’un ménage demeure dans la fourchette des 30 à 33 %, l’attribution du crédit est raisonnable, car dans le ratio de la Loi Scrivener.

En restructuration de prêt, les critères peuvent être à la fois plus souples ou plus draconiens en fonction du profil des demandeurs. Ainsi, on peut prafois se voir refuser un crédit en rachat alors que le taux d’endettement est de 28 %. Pourquoi ? Parce que d’une part le reste à vivre ou la balance peuvent être négatifs ou parce que les prospects ont des profils jugés trop risqués par les organismes prêteurs.

A l’inverse, un prêt peut être attribué alors que le ratio d’endettement est de 38 % voire 41 % en fonction de chaque situation. Les rachats de crédit de prévoyance ou incluant pour l’essentiel une trésorerie bénéficient ainsi de certaines « tolérances » en la matière, car représentent ce que l’on pourrait appeler des « primo-restructurés » aujourd’hui recherchés par ces organismes. Les conditions générales du crédit sont de la sorte à la fois meilleures en terme de taux d’intérêts, mais aussi d’endettement maximal…

Default thumbnail
Précédent

Calculette rachat de credit : ce qu'il faut savoir

Default thumbnail
Suivant

Racheter des prêts

Derniers articles de News

felis ut mattis consectetur pulvinar leo