Les fraudes liées aux cryptomonnaies représentent 14 milliards de dollars en 2021

cryptos dollars

Selon un récent rapport sur la criminalité de Chainalysis,la société de recherche, les escroqueries par crypto-monnaie ont généré plus de 7,7 milliards de dollars d’activités illégales en 2021, presque record et une augmentation de 81 % par rapport à 2020, les scams (traduit littéralement par arnaque) représentant 36 % de ces escroqueries. Parmi les 7,7 milliards de dollars de crypto-monnaies volés aux victimes dans le monde l’année dernière, 2,8 milliards de dollars l’ont été au travers de scam.

Les arnaques en cryptomonnaies, un véritable fléau

Les rug-pulls sont une arnaque relativement nouvelle qui a émergé avec la montée de la finance décentralisée (DeFi), un mouvement financier basé sur la blockchain qui ne repose pas sur des institutions centrales telles que les banques. Lors d’un rug-pull, les développeurs créent de nouveaux jetons cryptographiques liés à un nouveau projet et les promeuvent auprès des investisseurs afin d’augmenter leur valeur et d’augmenter la liquidité globale.

Ensuite, ils vident les pool de liquidités et envoient la valeur du jeton à zéro, puis disparaissent avec les fonds. Ce type de fraude a représenté environ 36 % des 7,7 milliards de dollars de crypto-monnaies volées auprès de victimes dans le monde l’année dernière, soit 2,8 milliards de dollars selon le Crypto Crime Report 2021 de Chainalysis.

Les jetons sont souvent répertoriés sur des échanges décentralisés sans audit de code, une analyse tierce qui garantit que le code suit les règles de bonne gouvernance et ne contient pas de mécanismes qui le rendent vulnérable à la fraude, a déclaré Chainalysis.

La plus grosse escroquerie de 2021 concerne des jetons prétendument liés à la série Netflix drame à succès sud-coréenne, Squid Game. Le jeton SQUID a grimpé à 2 861 $ début novembre avant de s’effondrer alors que les développeurs fuyaient des fonds estimés à 3,38 millions de dollars.

Des escroqueries qui ne datent pas d’hier

Les plus grandes escroqueries rug-pulls comprennent l’échange de crypto-monnaies turc Thodex, dont les fondateurs ont disparu peu de temps après que l’échange ait empêché les utilisateurs de retirer des fonds, perdant finalement environ 2,6 milliards de dollars. Anubis DAO sur le thème du Doge, représente un escroquerie de 58 millions de dollars environ.

Kim Grauer, responsable de la recherche chez Chainalysis, a déclaré au Financial Post que la montée fulgurante de nouvelles monnaies numériques telles que Dogecoin et Shiba Inu, les memecoins, a donné aux criminels une fenêtre pour offrir leurs propres produits frauduleux. “Les criminels sont la population la plus adaptable et la plus opportuniste”, a déclaré Grauer. “Donc, s’il y a une opportunité, ils la saisissent, et le battage médiatique autour de ces nouvelles devises est exploité.”

Le rapport a également révélé que le nombre d’escroqueries financières actives (adresses recevant des fonds) a fortement augmenté, passant de 2 052 en 2020 à 3 300 en 2021. La durée de vie moyenne des escroqueries financières n’est désormais que de 70 jours. La plus courte jamais enregistrée à ce jour était de 192 jours. La longévité moyenne des escroqueries a considérablement diminué depuis que Chainalysis a commencé à collecter des données en 2013.

Le rapport annuel a révélé que la part illicite de toutes les activités de crypto-monnaie est tombée à seulement 0,34 % en 2020, soit 10 milliards de dollars en volume de transactions. Alors que l’activité de crypto-criminalité a diminué au cours de la dernière année, en grande partie en raison de la baisse du nombre des schémas de crypto Ponzi, au moins une arnaque majeure s’est produite.

En juillet, Finiko Ponzi, basée en Russie, a cessé ses activités. Finiko ciblait les utilisateurs de crypto en Europe de l’Est et leur proposait de lutter contre les difficultés économiques aggravées par la pandémie. Encourageant les utilisateurs à investir dans le Bitcoin ou le Tether et en promettant un rendement mensuel de 30 %. L’échange a réussi à absorber plus de 1,5 milliard de dollars en Bitcoin au cours de ses 19 mois d’exploitation.

Précédent

La transmission des entreprises, favorisée par la loi finance 2022

Suivant

Crédit immobilier : attention à la surchauffe en 2022

Derniers articles de Crypto