Hausse du crédit immobilier à des taux supérieurs à 4.5 % !

dans Finance/News

Le marché du crédit immobilier est en pleine effervescence ! La baisse continue des taux d’intérêts depuis l’automne 2008 a eu des effets importants en matière de demandes de renégociation de crédit immobilier. Les emprunteurs qui avaient contracté un prêt immobilier depuis le printemps 2007 jusqu’à novembre 2009 se renseignent avidemment sur les possibilités qui s’offrent à eux désormais en terme de conditions de crédit.

Il est vrai que les taux moyens sont redescendus de manière vertigineuse. Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA dirigé par Michel Mouillart, les taux immobiliers moyens se sont fixés à 3.96 % en juillet dernier contre 4.14 % en juin traduisant ainsi une baisse continue sur 10 mois ! Mais cette réalité n’est pas nécessairement la même pour tout le monde, du moins pour tous les profils…

Car dans le même temps, le nombre de crédits immobiliers dont les taux sont supérrieurs à 4.5 % a considérablement cru ! L’Observatoire précise : »Concernant la structure de la production (de crédit immobilier), il est remarquable d’observer qu’en juillet 2009, la part de la production à un taux supérieur à 4.5 % s’est accrue à 8.6 % contre 6.9 % en juin« . Ceci signifie que les emprunteurs ayant un profil plus tendu sont très nettement défavorisés par rapport à d’autres.

Quand les taux fixes de la Banque Postale passent sous la barre des 4 % pour de très bons profils sur des durées médianes, d’autres enseignes pratiquent encore des taux frôlant parfois les 5 % pour des emprunteurs moins fortunés désirant des prêts à long terme. Le Gouvernement a certaines banques dans le viseur en la matière. Crédit Foncier ou encore Crédit Mutuel par exemple n’auraient pas forcément desserré l’étau des conditions d’attribution de leurs crédits immobiliers…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*