Magazine sur la finance & le rachat de crédit

La bulle LBO pourrait bien éclater…

dans Finance/News

C’est dans un contexte une fois de plus bien morose que le Cac 40 est à l’équilibre à -0.09 %, c’est à dire à 3 125 points. La plupart des mauvaises nouvelles proviennent d’outre-Atlantique où l’immobilier fait de nouveau des siennes avec des plus-bas en volumes de transactions et en prix qui n’avaient plus été atteints depuis plus de 40 ans…Par ailleurs, une nouvelle bulle pourrait bien éclater ces jours-ci avec les produits dérivés LBO notamment ceux des fonds Black Stone et Cerberus qui ont gelé certaines de leurs transactions. Rappelons que Cerberus finance en grande partie les crédits de Chrysler…et Thomson, Valeo ou encore Atos sont également exposés !

Les pouvoirs publics et les syndicats ont semble-t-il trouvé un accord sur la réforme de l’assurance chômage qui permettrait de maintenir une couverture honorable aux personnels limogés en ces temps de licenciements plus nombreux. La France est également à l’honneur au brésil où Nicoals Sarkozy a réussi à vendre pour 6 milliards d’€uros d’hélicopters et de sous-marins. D’après Louis Gallois, le patron d’EADS, il est bon d’être dans un pays « qui ne prend pas son pouls à chaque instant » évoquant ainsi la volonté progressiste de son hôte. Il faut dire que le Brésil est une économie émergente qui fait l’objet de toutes les attentions en raison de sa forte croissance à l’instar de la Chine et de l’Inde.

Sur la scène internationale, on notera également la volonté de Vladimir Poutine de créer une OPEP du Gaz dont le siège se trouvera au Qatar et dont les principaux pays membres sont d’anciens pays de l’ex-Union soviétique. Ce faisant, le leader russe veut augmenter considérablement sa marge de profit en réindexant considérablement le prix du gaz. Outre-Rhin, il semble qu’un second plan de soutien à l’économie allemande prenne forme et sera mis à exécution dès la rentrée à hauteur de 25 milliards d’€uros.

Enfin, du côté des principaux chiffres, non soulignera la parité stable à 1.39 entre le billet vert et la monnaie européenne et les quelque 39 $ du baril de brut.

Derniers articles de Finance

elementum id mattis elit. dolor libero sed fringilla Donec
Retour en haut