Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le chômage pourrait dépasser les 9 %…

dans News/Rachat de crédit

A l’heure où le sommet social vient de livrer ses verdicts en matière de soutien financier aux plus démunis, les mesures prises en matière d’indemnisation des chômeurs au titre du chômage de longue durée et du chômage partiel répondent sans doute à la crainte d’une hausse conséquente du nombre de demandeurs d’emploi.

C’est peut-être le spectre des chiffres du chômage au milieu des années 90, proches des 11 % d’actifs, qui plane au-dessus de l’Hexagone actuellement. Pire, les chiffres de cette sombre période pourraient-ils être dépassés ? C’est sans doute pour éviter de tels extrêmes que les pouvoirs publics ont optimisé les mesures de lutte contre le chômage lors du récent sommet social, surtout dans l’attente du nombre de demandeurs d’emploi de plus attendu fin février…Rappelons que décembre et janvier avaient fait apparaitre 90 000 demandeurs d’emploi de plus sur 2 mois !

Toujours est-il que Nicolas Sarkozy a pris le taureau par les cornes et a donc décidé d’indemniser les chômeurs au titre d’un chômage partiel non plus à hauteur de 60 % de leur salaire brut, mais à 75 % de sorte que leurs revenus resteront pratiquement inchangés. Les chômeurs touchant l’ARE (l’aide au retour à l’emploi) se verront eux attribuer un chèque de 500 €uros s’ils peuvent justifier d’une période de travail comprise entre 2 et 4 mois, contre 4 précédemment. Des mesures bienvenues, mais prises pour quelles raisons ?

Conformément aux prévisions de l’OCDE, c’est désormais au cabinet de conseil Seeds Finance de délivrer ses chiffres et ces derniers sont mauvais. On s’attend en effet à un taux de chômage atteignant les 8.4 % à la fin du premier semestre 2009 (contre 7.5 % actuellement) et une extension de cette dynamique. Le cabinet pense qu’à la fin de l’exercice 2009, le nombre de chômeur pourrait atteindre 9 % de la population active, ce qui corroborerait les prévisions de la Commission Européeenne. Certes, c’est loin des 18 % attendus en Espagne, mais la comparaison n’est en rien réconfortante…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

facilisis consequat. fringilla leo. consectetur accumsan ut elit. dolor ipsum
Retour en haut