Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le prêt sur gage évolue en France…

dans Banques/News

Il arrive parfois et même assez régulièrement en temps de crise financière que l’appareil bancaire classique ne soit pas en mesure de satisfaire les besoins en financement de certains particuliers dont les critères peuvent être jugés rédhibitoires par les banques. Inassurabilité, âge, infirmité ou encore manque de solvabilité ou de revenus récurrents peuvent être à l’origine de fréquents refus. Les prospects concernées tentent alors de trouver d’autres solutions et recherchent alors activement des organismes susceptibles de financer de « l’atypique ». Et parfois ça marche…

C’est ainsi que revient plus ou moins à la mode, le fameux prêt sur gage bien connu depuis l’origine de la finance. Un temps pratiqué par les notaires sous forme de prêt notarié aujourd’hui très rare, le prêt sur gage revêt à nouveau diverses formes en fonction de son objet. peut-e^tre avez-vous entendu parler du Crédit Municipal de Paris. Cette banque qui existe depuis plusieurs siècles et qui est l’ancien Mont de Piété a une particularité : elle prête sur gage ! En échange du dépôt d’un bien meuble ayant une valeur avérée, la banque vous prête une somme équivalente porteuse d’intérêts. Une pratique qui a bien sûr ses limites, mais qui peut permettre de trouver une solution à court terme.

Pour des montants plus importants, notamment à caractère immobilier, le prêt sur gage assorti d’une prise de garantie hypothécaire retrouve aussi des couleurs. Difficile à trouver, il est l’apanage de certaines banques privées qui peuvent financer certaines opérations sous conditions. Des établissements comme la Banque Patrimoine et Immobilier (groupe Crédit Immobilier de France) financent ainsi de gros travaux ou d’autres opérations immobilières. Il est d’ailleurs fort à parier que l’échec du prêt viager hypothécaire pourrait bien faire les affaires de ces organismes…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Banques

mi, porta. risus ut ipsum mattis pulvinar amet,
Retour en haut