Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le lynchage abusif de la défiscalisation !

dans Rachat de crédit

Les abus en tout genre ont toujours pullulé et ce genre de phénomène est souvent amplifié en période de crise. Dans le domaine boursier par exemple, les informations ou rumeurs circulant à propos de certaines entreprises ou banques peuvent leur faire injustement du tort alors que les établissements se portent plutôt bien…

La conséquence d’un matraquage exagéré d’un titre peut le mener à un réel massacre financier : c’est précisément ce qui s’est encore passé il y peu avec le titre Société Générale !

L’univers de la défiscalisation n’échappe pas non plus à ces perversions et comme toutes opérations à la mode connait son lot de mauvaises surprises quotidiennes. Le mensuel économique Capital publiait dans l’un de ses derniers numéros une lettre ouverte « contre le lynchage généralisé des professionnels de la défiscalisation » dans laquelle Pierre Senamaud, fondateur et Directeur Général du groupe FCI, dénonce que

depuis plusieurs mois déjà, certains médias, certains financiers, certains avocats… sans oublier les internautes qui utilisent internet comme un instrument de justice, scandent les abus de la Loi Robien en dénonçant l’ensemble du dispositif et en montrant du doigt les sociétés spécialisées.

Il s’insurge contre ces pratiques et affirme « je ne peux rester muet plus longtemps au regard de l’indignation qu’il provoque en moi et tous ceux qui travaillent fidèlement à mes côtés depuis 1998 ».
La défiscalisation est dans son ensemble salie par les abus qui ont malheureusement été commis par des personnes peu scrupuleuses. Elle est victime de son propre succès depuis quelques années qui a fait des émules, mais dont les compétences ne sont pas toujours au rendez-vous. La grande problématique réside dans le sérieux du professionnel que l’on a en face de soi. Si vous faites appel à un grand groupe tel que Nexity Foncier, FCI ou la cellule spécialisée en défiscalisation chez CAFPI, vous aurez à faire à de vrais professionnels qui vous guideront tout au long de votre optimisation fiscale et qui vous préciserons au préalable si une opération de ce type est rentable ou non.
Car il ne suffit pas de ne pas payer d’impôts pour se rendre compte qu’une opération de ce genre ne comporte pas d’intérêt pour un foyer. Une défiscalisation doit se justifier et ceci ne peut être le cas qu’à la condition de réunir certains critères qui rendent la chose intéressante. Il faut payer suffisamment d’impôts et avoir une réelle stratégie patrimoniale à moyen et long termes.

Des personnes qui vendaient la veille des chaussettes se sont improvisées défiscalisateurs du jour au lendemain créant des précédents qui impactent aujourd’hui toute une profession. Il faut faire preuve de discernement comme en toutes circonstances… Savez-vous que les lois Malraux et de Robien comportent de réels intérêts communautaires ? Le premier est destiné à réhabiliter des bâtiments anciens et classés dans l’intérêt de l’agglomération où le projet est réalisé tandis que le second a pour objet de financer des biens à caractère sociaux afin de permettre à des foyers en difficulté de se loger décemment. Pas de quoi avoir honte, non ?

Non, la défiscalisation, ce n’est pas n’importe quoi ! Comme l’évoque Pierre Senamaud

Dans toute profession, il y a ceux qui la pratiquent avec éthique et d’autres qui en abusent.

Il n’y a jamais de hasard, renseignez-vous auprès d’un vrai professionnel si vous avez un projet de ce type. Si vous avez d’aventures été abusé songez à réaliser un rachat de crédits : ce dernier pourra s’avérer salvateur si vos défiscalisations n’ont pas lieu dans votre cas !

Derniers articles de Rachat de crédit

ultricies libero. leo nec venenatis, commodo felis dolor. Aliquam Curabitur amet, sit
Retour en haut