Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Parts sociales de banques : meilleurs placements pour 2010 ?

dans Epargne/News

Surf-financeCette nouvelle année 2010 vient à peine de débuter que les financiers et autres spécialistes de l’épargne se demandent déjà vers quels produits ils pourront orienter leurs clients ? Force est de constater que des supports traditionnels tels que l’épargne réglementée (Livret A, LDD, etc..) ne sont plus guère attractifs de sorte que les regards se tournent vers d’autres horizons. Même les assurances vie vont voir leur rendement baisser en raison de la baisse de staux à court terme et des supports boursiers. Cette situation pourrait bien profiter aux parts sociales de banques qui trireront peut-être leur épingle du jeu en 2010….

Tout le monde ne le sait pas, mais des parts sociales de banques sont des actions quelque peu particulières. Ce sont en réalité des titres non côtées en bourse, pourtant ce sont bien des titres de propriété comme n’importe quelle action. Elles comportent divers avantages tant sur le plan de leur rentabilité que sur un plan fiscal.

Songez qu’avec des dividendes de 2.5 % à 4 %, elles battent de nombreux supports d’épargne classiques. Par ailleurs, elles ouvrent droit à un premier abattement fiscal de 40 % sur les gains générés, puis à un second de 1 525 €uros pour un célibataire et du double pour un couple. Généralement, on investit dans des parts sociales sur une durée de 5 ans.

Attention toutefois, ces produits ne sont pas magiques et comportent aussi quelques lacunes. En premier lieu, leur nombre et donc leur montant sont très souvent limités à des sommes peu élevées. parfois, il n’est par exemple pas possible de souscrire pour plus de 2 000 à 3 000 euros de parts dans sa caisse régionale. Récupérer les liquidités correspondant aux parts peut aussi s’avérer délicat en raison des difficultés de revente. Le remboursement des parts peut aussi être conditionné par une date unique annuelle, voire par des normes dérogatoires. Renseignez-vous !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Epargne

Retour en haut