La répression chinoise des crypto-monnaies offre une aubaine aux mineurs de bitcoins du monde entier

/
Ferme de minage de crypto Bitcoin
Ferme de minage de crypto Bitcoin - ©Marko Ahtisaari, CC BY 2.0 FlickR Creative Commons

Les mineurs internationaux de bitcoins récoltent les fruits de l’interdiction effective par la Chine de cette pratique gourmande en énergie, générant des profits toujours plus élevés en comblant le vide laissé par leurs anciens rivaux chinois dans la création de jetons numériques.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres…

Les plus grandes provinces chinoises productrices de bitcoins ont lancé en juin une répression de l’extraction de crypto-monnaies, dans le cadre d’une tentative plus large de réduire les émissions de carbone et de lutter contre les crypto-monnaies privées, alors que le pays travaille à l’élaboration de sa propre monnaie numérique officielle.

Le pays était le plus grand producteur de bitcoins au monde, avec la moitié de la production mondiale. Les mineurs d’autres pays ont déclaré que le refroidissement de la production chinoise avait ouvert le marché à d’autres concurrents.

Pensez à la production quotidienne moyenne de bitcoins dans le monde comme à une tarte. La taille du gâteau est restée la même, et chaque mineur existant a pu se servir une part beaucoup plus grande

a déclaré Shane Downey, directeur financier de Hut 8 Mining, une société cotée en bourse basée à Toronto.

Les mineurs de bitcoins créent de nouvelles pièces en utilisant de puissants ordinateurs pour résoudre des énigmes mathématiques. Le nombre de pièces pouvant être produites chaque jour est fixe, de sorte qu’avec moins de rivaux, il est plus facile et moins coûteux de frapper une nouvelle monnaie.

L’amélioration de la situation économique a incité des entrepreneurs à lancer de nouvelles opérations minières dans le monde entier.

La puissance informatique globale consacrée à l’extraction de bitcoins dans le monde a d’abord été divisée par deux à la suite de la répression chinoise, mais elle est aujourd’hui inférieure d’environ 30 % à celle du mois de mai, selon le site Web de données Blockchain.com.

Rentabilité des mineurs de crypto

La rentabilité des mineurs de bitcoins dépend du cours des pièces sur le marché, du coût et de la quantité d’électricité nécessaire pour faire fonctionner les serveurs et du rythme auquel les unités peuvent être extraites. La hausse du bitcoin, qui est revenu lundi à 50 000 dollars après avoir atteint son plus bas niveau de l’été (environ 30 000 dollars), pourrait constituer une incitation supplémentaire pour les mineurs.

« C’est comme si nous avions doublé le nombre de nos machines », a déclaré Fiorenzo Manganiello, fondateur de la société de capital-investissement Lian Group, qui possède l’une des plus grandes fermes minières de bitcoins renouvelables en Europe.

Hut 8 Mining en a également profité : la société a enregistré une hausse de 241 % de ses revenus miniers au deuxième trimestre, pour un total de 31,4 millions de dollars canadiens (24,8 millions de dollars américains), et son directeur général a fait remarquer que les mois de juin et juillet ont été des mois exceptionnels en raison de l’absence de l’industrie chinoise. Les bénéfices miniers ont atteint 19,3 millions de dollars canadiens au cours de la période, contre 697 000 dollars canadiens pour la même période l’année dernière.

Des performances en hausse pour les mineurs

La société minière britannique Argo Blockchain a également fait état d’une augmentation de 180 % de ses revenus au cours du premier semestre 2021, citant un changement des conditions minières mondiales qui lui a permis de produire davantage de pièces numériques sans augmenter le nombre de machines utilisées. Les bénéfices avant impôts ont grimpé en flèche à 10,7 millions de livres sterling, contre 523 074 livres sterling au premier semestre 2020.

Sam Doctor, chef de la stratégie du spécialiste américain des actifs numériques BitOoda, a estimé qu’il faudrait environ 18 mois pour que les capacités reviennent aux niveaux d’avant l’interdiction. Remplacer les ressources perdues prendra du temps car cela implique de mettre à niveau les infrastructures électriques et de construire des installations.

Les mineurs chinois ont tenté de migrer vers les pays voisins, comme la Mongolie et le Kazakhstan, mais beaucoup n’ont pas pu transporter les équipements au-delà des frontières. Des inquiétudes ont également été exprimées quant à l’attitude des autorités locales à l’égard de l’extraction de bitcoins.

L’extraction de bitcoins a un impact environnemental important. Il représente 0,4 % de la consommation mondiale d’énergie, soit une consommation annuelle d’électricité supérieure à celle de la Finlande ou de la Belgique, selon l’indice Cambridge Bitcoin Electricity Consumption. Les mineurs chinois ont un effet particulièrement important en raison de leur dépendance à l’égard de l’énergie produite par le charbon.

Source Financial Times

Précédent

Le prix du bitcoin franchit la barre des 50 000 $

Suivant

Australie : Appétence du marché cryptos

Derniers articles de Crypto