Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Sarkozy annoncera un plan de relance « puissant » le 4 décembre

dans Finance/News

Comme on pouvait s’y attendre, le contrat à terme MATIF CAC 40 est en très nette baisse de 2.1 % à la mi-séance et s’élève pour l’heure à 3 182 points. Comme toujours les marchés se montrent attentifs à ce que le pallier technique des 3 170 points ne soit pas dépasser, ce qui laisse souvent présager des chutes encore plus brutales. Cette tendance n’a rien d’étonnant compte-tenu des chiffres du chômage qui viennent d’être publiés. Ceux-ci indiquent une violente augmentation de nombre de demandeurs d’emploi pour octobre, savoir 47 000 personnes de plus…La barre des 2 000 000 de chômeurs est donc dépassée.

Ceci ne constitue pas la seule mauvaise nouvelle puisque la proportion de chômeurs partiels va elle aussi augmenter en raison des périodes de chômage technique qui vont être démultipliées au sein des grandes entreprises et notamment dans le secteur de l’automobile. La Bourse de Paris plonge également avec l’annonce des chiffres annuels de l’écureuil. La Caisse d’Epargne va en effet connaitre pour la première fois de son histoire un résultat négatif ce qui déclenche d’ailleurs l’ire de son personnel…

Malheureuseusement, ce n’est pas l’annonce de l’Elysée qui vient de préciser que le plan de soutien à l’économie française sera rendu public le 4 décembre prochain qui devrait faire remonter la tendance aujourd’hui. Seules bonnes nouvelles, d’une part l’inflation du mois de novembre qui recule à 1.1 % dans la zone Euro (soit 2.1 % en rythme annuel) et pourrait ainsi faciliter la tâche de la BCE de baisser encore ses taux directeurs et d’autre part les annonces simultannées des ministres du pétrole Iranien et Qatari qui ne prévoient pas une baisse de l’offre de l’OPEP avant la mi-décembre. Le baril se maintient toujours autour des 54 $.

Derniers articles de Finance

felis facilisis ante. at non suscipit velit, mi, id quis in mattis
Retour en haut