Solana va accueillir les studios de PUBG pour lancer des jeux sur la blockchain

/
solana

Une avancée majeure dans l’écosystème Solana (SOL). Le studio Krafton à l’origine du jeu PlayerUnknown’s Battleground (PUBG) a annoncé qu’il commencerait à publier des jeux basés sur des jetons non fongibles (NFT) sur la blockchain.

Solana séduit le studio Krafton

Solana, la neuvième plus grande crypto-monnaie par capitalisation boursière, est passée d’environ 96 $ en 24 heures à environ 103 $ aujourd’hui, soit un gain d’environ 10 %. Par rapport aux autres pièces majeures, seuls Cardano et Dogecoin ont enregistré des gains similaires, avec respectivement 9% et 6%.

La montée en puissance de Solana survient peu de temps après que Krafton, éditeur du populaire jeu de bataille royale PUBG, a annoncé un partenariat avec Solana Labs pour développer des jeux blockchain sur le réseau. Mais de nombreuses autres entreprises ont récemment annoncé et lancé le projet de blockchain Solana.

« Solana est la blockchain la plus performante au monde. Elle donne aux développeurs l’assurance de construire sur le long terme, en fournissant une mise à l’échelle prévisible, sans compromettre la sécurité ou l’aspect composite. », explique le studio.

PUBG a eu beaucoup de succès ces dernières années. Sur Steam, il y avait encore en moyenne 240 000 joueurs simultanés en février 2022. À son apogée, il avait amassé 3,2 millions de joueurs en ligne.

Krafton envoie ainsi un signal fort : le studio voit le Web 3.0 comme un domaine d’avenir, et il n’entend pas se laisser dépasser. Ce n’est pas sa première initiative dans ce sens. La société a précédemment annoncé des partenariats avec d’autres projets liés à Metaverse et à la blockchain, notamment Seoul Auction Blue, XX Blue et NAVER Z.

C’est un marché lucratif pour les studios “classiques” qui se tournent progressivement vers les jeux Metaverse et blockchain. Selon un récent rapport partagé par The Sandbox, l’industrie Metaverse pourrait valoir 1,5 billion de dollars d’ici 2030.

D’autres entreprises croient en Solana

La startup de jeux Web3 Block Tackle a annoncé mardi qu’elle développait un jeu de skateboard Solana NFT, tandis que Coinbase a récemment ajouté la prise en charge des jetons Solana à son extension de navigateur de portefeuille. L’organisation à but non lucratif de crypto-monnaie The Giving Block a également annoncé aujourd’hui qu’elle avait ajouté la prise en charge de la blockchain Solana sur sa plate-forme, permettant aux donateurs de faire des dons à plus de 1 400 organisations utilisant SOL.

Grâce à la plateforme The Giving Block, les détenteurs de SOL peuvent contribuer à une série d’initiatives en Ukraine telles que l’aide humanitaire, l’éducation, le bien-être des animaux ou la protection de l’environnement.

Sur le front des investissements, le gestionnaire d’actifs Grayscale a lancé cette semaine un fonds altcoin non-Ethereum composé de 24% de Solana. Le fonds contient également environ 24 % de Cardano, tandis que les autres jetons du fonds en ont chacun entre 4 % et 16 %. Grayscale a également un Solana Trust dédié pour ceux qui souhaitent se concentrer sur SOL.

Dans l’espace DeFi, l’échange décentralisé Solana (DEX) Orca vient d’annoncer Whirlpools, une nouvelle fonctionnalité encore en version bêta qui permet aux traders de mutualiser les liquidités et d’obtenir de meilleurs rendements financiers. Cela dit, seuls les détenteurs d’Orcanaut NFT auront accès à la version bêta de Whirlpools, qui sera en accès anticipé pendant au moins deux semaines.

Bien que Solana ait beaucoup fait les unes des magazines ces derniers temps, l’altcoin est encore loin de son sommet historique de 260 $ atteint en novembre 2021. Cette année, Solana a eu du mal à retrouver sa valeur, oscillant entre 80 et 100 dollars, comme tout le marché crypto.

Précédent

Un réfugié ukrainien s’enfuit avec une clé USB contenant ses économies en Bitcoins

Suivant

Le staking de Cardano disponible sur Coinbase : +15% pour l’ADA !

Derniers articles de Crypto