Le taux du livret A passera à 2% au mois d’août

//
livret a épargne

Bercy a soutenu la proposition du président de la Banque de France de doubler le taux du Livret A. François Villeroy de Galhau a laissé entendre mercredi que ce taux passerait à 2% à partir du 1er août, contre 1,5% actuellement et 0,5% en janvier dernier. Cette augmentation est justifiée par une accélération de l’inflation, qui aura également un impact sur d’autres produits d’épargne, dont le fonds d’assurance-vie en euros.

Les épargnants restent perdants face à l’inflation

François Villeroy de Galhau, président de la Banque de France, a proposé jeudi 14 juillet de doubler le taux du Livret A à 2 %. Il s’agit de son niveau le plus élevé depuis une décennie.

Cette hausse “significative” et la hausse simultanée du Livret d’épargne populaire (LEP) de 2,2% à 4,6% “permettent de soutenir la rémunération des épargnants face à la hausse des prix”, selon le rapport de la Banque centrale.

“Le LEP est l’investissement le plus efficace contre l’inflation”, a déclaré le ministre. Avec cette décision, Bercy a choisi de suivre les conseils du président de la Banque de France, qui est chargé de calculer le taux d’intérêt du livret A chaque semestre. Les augmentations “contribuent à soutenir la rémunération des épargnants lorsque les prix augmentent”, a déclaré la Banque de France dans un communiqué.

Les comptes d’épargne populaires sont réservés aux personnes disposant de revenus jusqu’à un certain plafond (par exemple 20 297 € par an pour les célibataires).

Si cette hausse peut sembler une bonne nouvelle pour les épargnants, il ne faut pas oublier que même après la revalorisation, le taux restera bien en deçà de l’inflation, que l’INSEE française mesurait en juin à 5,8 % depuis plus d’un an.

Le Livret A est un produit d’épargne détenu par la plupart des Français, et son taux d’intérêt est calculé automatiquement deux fois par an. La formule de calcul prend, d’une part, le taux d’inflation moyen des six derniers mois et, d’autre part, le taux interbancaire offert moyen pour l’échange de devises à court terme entre banques. La formule a été appliquée à la lettre précise la Banque de France.

De meilleurs taux sur de nombreux produits d’investissement

Pour les collecteurs d’épargne, le taux du Livret A est un taux clé sur une variété de produits d’épargne tels que les livrets bancaires, ainsi que sur des produits de plus longue durée comme l’assurance-vie sur fonds en euros.

D’un point de vue commercial, il est vraiment difficile de proposer aux assurés un taux de fonds payé en euros inférieur au Livret A. Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne, précise : “Il est très rare qu’un produit court et liquide soit mieux rémunéré qu’un produit long”.

En conséquence, la hausse des taux du Livret A a ouvert de nouvelles offres plus attractives aux comptes bancaires. Les établissements spécialisés dans le crédit, notamment, ont cherché à diversifier leurs ressources, qui mènent actuellement l’offensive commerciale, comme PSA Banque et son livret Distinguo.
Mais les banques traditionnelles devraient suivre cette tendance pour maintenir leurs offres d’épargne compétitives, d’autant plus qu’elles regorgent de dépôts à vue qui peuvent rapidement être adossés à de meilleurs rendements. Même si cela a un coût, il est partiellement compensé par l’augmentation de leur spread.

« Dans la situation actuelle, aucun autre produit n’offre autant de sécurité. Le placement est garanti et les intérêts sont défiscalisés. Vous pouvez débloquer votre argent quand vous le souhaitez et le rendement est garanti à 2 % », a fait valoir le ministre.

Si cette hausse peut sembler une bonne nouvelle pour les épargnants français, il ne faut pas oublier que même après la revalorisation, le taux restera bien inférieur à l’inflation, que l’INSEE mesurait en France en juin à 5,8 % depuis plus d’un an.

Précédent

Crypto : c’est officiel, Celsius est désormais en faillite

Suivant

Disney sélectionne Polygon pour son programme d’accompagnement au start ups

Derniers articles de Epargne