Un vendredi en hausse pour la Bourse de New York

/
bourse wall street
Bourse de Wall Street, New York - ©Sophie Backes, CC0 Creative Commons

La semaine se termine dans le vert, malgré les 4 jours de moins bonne performance, pour la Bourse de New York. Un rebond de cette dernière a été constaté. Presque toutes les actions montaient en valeur. Cela reste parfaitement bénéfique pour les investisseurs.

Une montée du côté des indices

À commencer par l’indice vedette de Wall Street, ceci augmentait légèrement de 0,01% à 34 883,83 points. Pour le cas de Nasdaq, il montait de 0,52% à 15 327,95 points. Le S&P 500, quant à lui, son augmentation est 0,20% à 4 502,10 points.

Moderna montait de 0,11% à 456,27 dollars. Il en est de même pour la Fusée de la côte qui a connu une augmentation depuis le début de l’année. Depuis janvier, sa montée correspond à +334%. Suite à l’annonce du vaccin contre le coronavirus et la grippe jeudi, une hausse de 7,81% a été constatée. À savoir qu’en terme macroéconomique, l’indice de prix à la production a bénéficié de 8,3% de hausse sur un an en août. D’après Peter Cardillo, cette tendance haussière va sûrement se poursuivre.

Des réactions auprès de nombreuses enseignes

Sachez que la montée de la Bourse de New York, les taux des emprunts d’État américains grimpaient de 1,29% à 1,32%. Pour le groupe Sea, un éditeur de jeux vidéo et plateforme de commerce en ligne augmentait de 1,11% suite à une baisse depuis mardi. Pour le cas de la société de Singapour, elle a réalisé une levée de presque 6,3 milliards.

Les causes de la montée

Le Dow Jones a pendant 4 jours consécutifs connu une baisse qui lui a fait baisser en dessous des 35 000 points. Cette perte reste la première fois après la grosse baisse du 19 août. Suite à ces jours de baisse, de nombreux achats sont survenus. Selon Peter Cardillo, économiste en chef de la société d’investissement Spartan Capital Securities, ce fait s’explique par l’ouverture des indices dans le vert. La montée de la bourse de New York est sûrement causée par l’annonce du président américain Joe Biden qui oblige la réalisation de vaccin de tous les salariés d’entreprises privées.

Source Lalibre

Précédent

Madagascar Time : la cryptomonnaie $TIME est lancée

Suivant

Il est désormais possible pour la Bourse suisse de lancer dans le négoce d’actifs numériques

Derniers articles de Finance